La Toupie  >  Dictionnaire   >  Sigles > AA à AO

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Sigles et acronymes

- AA à AO -


Index des sigles et acronymes


   

AAA


La plus haute notation financière
AAA est la plus haute notation financière accordée à une obligation ou un débiteur par l'agence de notation financière Standard and Poor's ou son concurrent Fitch Ratings. La note correspondante chez Moody's est Aaa. Elle signifie que le risque de non-remboursement du capital et/ou des intérêts est très faible.



AAI


Autorité administrative indépendante



AAU


Acte administrative unilatéral



ACPR


Autorité de contrôle prudentiel et de résolution
L'ACPR est une autorité administrative indépendante qui surveille l'activité des banques et des assurances en France. Elle a été créée par ordonnance en janvier 2010 par la fusion de la Commission bancaire, de l'Autorité de contrôle des assurances et des mutuelles (ACAM), du Comité des entreprises d'assurance (CEA) et du Comité des établissements de crédit et des entreprises d'investissement (CECEI). Sa mission est de veiller "à la préservation de la stabilité du système financier et à la protection des clients, assurés, adhérents et bénéficiaires des personnes soumises à son contrôle".



ACS


Accord sur le commerce des services



AFNOR


L'Association française de normalisation
Fondée en 1926 et placée sous la tutelle du ministère chargé de l'Industrie, l'AFNOR est l'institution officielle française de normalisation. Elle a la forme d'une association de caractère privé mais est contrôlée par l'État. L'AFNOR est membre de l'Organisation internationale de normalisation (ISO) auprès de laquelle elle représente la France dans les congrès internationaux de normalisation. L'AFNOR édite l'ensemble des normes NF, marque nationale de conformité aux normes françaises.



AGCS


Accord général sur le commerce et les services
Une des composantes de l'Accord de Marrakech (1994) ayant institué l'Organisation Mondiale du Commerce (OMC), plus connue sous le nom de GATS ("General agreement on trade in services"). C'est un accord multilatéral de libéralisation des échanges de services. Voir aussi : ACS.
Bibliographie : AGCS



AGS


Association pour la gestion du régime de Garantie des créances des Salariés
L'AGS est un organisme dont le but est de permettre aux salariés d'être garantis contre le non paiement de leur salaire et de toutes les sommes qui leur sont dues (indemnités compensatrices de congés payés, préavis, indemnités de rupture, primes éventuelles, etc.) en cas de redressement, de liquidation judiciaire ou de procédure de sauvegarde de leur entreprise. Les salariés sont considérés comme des "créanciers superprivilégiés". L'AGS est financée par une cotisation patronale obligatoire. C'est le représentant des créanciers, nommé par le juge, qui met en oeuvre l'AGS.



ALBA


Alternative bolivarienne pour les Amériques
Organisation de coopérations politique, sociale et économique d'Amérique latine. L'idée de cette organisation, par opposition à la ZLEA soutenue par les Etats-Unis, a été lancée en décembre 2001 par le Président vénézuélien Hugo Chávez. Sa mise en oeuvre par le Vénézuéla, Cuba, et la Bolivie a démarré en 2005.



ALENA


Accord Libre-Echange Nord-Américain
Traité entre le Mexique, les États-Unis et le Canada créant une zone de libre-échange (1994).



AMAP


Association pour le maintien de l'agriculture paysanne



AMI


Accord multilatéral sur l'investissement
Ce projet d'accord au sein de l'OCDE, négocié secrètement en 1995 et 1997, a été abandonné en 1998 sous la pression de l'opinion publique qui le jugeait trop favorable aux entreprises multinationales.



ANC


African National Congress
L'ANC ou Congrès national africain, en français, est un parti politique d'Afrique du Sud membre de l'Internationale socialiste, créé en 1912 pour défendre les intérêts de la majorité noire contre la minorité blanche. Il a été déclaré hors-la-loi pendant l'apartheid entre 1960 et 1990. L'ANC conquiert le pouvoir en 1994 et permet à Nelson Mandela d'être élu président de la République sud-africaine.



ANI


Accord national interprofessionnel
L'Accord national interprofessionnel porte sur la compétitivité des entreprises et la sécurisation de l'emploi. Il a été signé le 11 janvier 2013 par les organisations patronales (MEDEF, UPA, CGPME) et trois syndicats (CFE-CGC, CFDT, CFTC) pour accorder de nouveaux outils de flexibilité aux entreprises et de nouveaux droits aux salariés. FO et la CGT ont refusé de signer cet accord.



>>> Suite des sigles : AP à AZ

>>> Index des sigles et acronymes



Accueil     Dictionnaire     Haut de page