La Toupie  >  Dictionnaire  >  Officiel

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Officiel


"Sous couvert de faire appel à la "société civile", les commissions officielles deviennent des ersatz de club de la presse offrant respectabilité officielle à des commentateurs, des nouveaux philosophes et des industriels. Ils apprécient ce genre de hochets; le pouvoir le sait."
Serge Halimi - Les nouveaux chiens de garde, 2005


Définition d'officiel


Etymologie : de l'anglais official, du latin officialis, relatif au devoir; serviteur, ministre (d'un magistrat), appariteur.

L'adjectif officiel qualifie ce qui :
  • émane du gouvernement, d'une autorité compétente ou reconnue.
    Exemples : une déclaration officielle, un Journal Officiel, un texte officiel.

  • appartient au gouvernement, à la haute administration, détient, de par la loi, une autorité publique, représente une autorité.
    Exemple : un personnage officiel.

  • avec une nuance péjorative, est publié comme authentique par une autorité et en laissant sous-entendre une autre réalité. S'oppose à officieux.
    Exemple : la version officielle.

  • est organisé par les autorités. S'oppose à privé.
    Exemple : une visite officielle.

  • est réservé aux autorités ou à ceux qui ont une fonction publique.
    Exemple : une voiture officielle.

  • abrite des services de l'administration publique.
    Exemple : un bâtiment officiel.

  • est à la solde du gouvernement.
    Exemples : le candidat officiel, la littérature officielle, le parti officiel, la religion officielle.

  • par extension, est absolument établi.
    Exemples : c'est officiel, ils vont se marier !
    Synonymes : incontestable, indéniable, indiscutable.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page