La Toupie  >  Dictionnaire >  Obfuscation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Obfuscation




Définition d'obfuscation


Etymologie : de l'anglais obfuscation, obscurcissement, assombrissement, dérivé du latin obfuscare, obscurcir, assombrir.

L'obfuscation est l'action qui consiste, de manière intentionnelle, à rendre une information difficile à comprendre ou percevoir pour des raisons personnelles ou de sécurité.

Le terme obfuscation est un anglicisme qu'il est parfois recommandé de remplacer par obscurcissement (Office québécois de la langue française).

Sens 1 :

L'obfuscation est une stratégie visant à protéger la vie privée sur Internet ou la réputation d'une entreprise. La rapidité de diffusion de l'information, les progrès techniques et le caractère mondial du réseau rendent difficile la suppression de données trop personnelles, gênantes ou confidentielles. L'obfuscation consiste principalement à publier en grande quantité des informations fausses, imprécises, non-pertinentes et/ou organisées de telle manière que les informations que l'on souhaite masquer se retrouvent dissimulées, noyées dans un grand volume de données, en particulier dans les résultats de moteurs de recherche.
Synonymes : masquage, opacification.

Quelques exemples :
  • rendre les informations de "brouillage" plus faciles à trouver et mieux référencées par les moteurs de recherche que celles que l'on souhaite masquer,
  • diffuser des informations de manière aléatoire. C'est le cas par exemple de TrackMeNot, une extension du navigateur Firefox, qui génère des recherches aléatoires sur Google, Yahoo, AOL, etc., pour que les vraies requêtes de l'internaute soient noyées dans la masse,
  • introduire des informations flatteuses dans des forums pour corriger une mauvaise réputation (particuliers ou entreprises),
  • faire diversion avec des évènements mineurs pour faire passer inaperçue une information gênante pour un gouvernement (Cf. manipulation).

Sens 2 :

En programmation informatique, on appelle obfuscation les techniques mises en oeuvre pour transformer le code source afin de le rendre illisible par un être humain après une compilation, tout en le conservant entièrement opérationnel. L'objectif est de protéger les droits de propriété sur une application informatique en empêchant la reconstitution d'un code source compréhensible à partir du code exécutable (reverse engineering).
Synonyme : brouillage



Accueil     Dictionnaire     Haut de page