La Toupie  >  Dictionnaire  >  Surinformation

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Surinformation



Définition de surinformation


Etymologie : composé du préfixe sur-, du latin super, au-dessus de, indiquant une ampleur excessive et d'information, issu du latin informare, façonner, former.

La surinformation est l'action de surinformer, c'est-à-dire de donner quantitativement trop d'informations à une personne ou à un groupe. C'est aussi le fait d'être surinformé, l'état d'une personne ou d'un groupe surinformé.
On parle parfois d'infobésité ou de surcharge informationnelle.

Par métonymie, la surinformation désigne la trop grande quantité ou l'excès d'information par rapport aux besoins ou aux possibilités d'assimilation de celui ou de ceux qui la recoivent. Elle peut être de plusieurs ordres : cognitive, sensorielle, communicationnelle, de connaissances.

Le concept de surinformation est très fortement lié à la multiplication des canaux médiatiques apportée par les technologies de l'information depuis les années 1960 : radio, télévision, téléphone portable, Internet, smartphone, augmentation des débits, etc. ainsi que par le développement de leur usage : chaînes TV ou radios d'information en continu, courrier électronique, blogues, réseaux sociaux, publicités sur les écrans, etc.

La surinformation est souvent considérée comme source de dysfonctionnement dans les organisations ou de perturbation au niveau de l'individu à cause de son impact sur la capacité à traiter l'information de manière adéquate. Elle peut être aussi un moyen de manipulation par la confusion mentale qu'elle génère et le peu de latitude laissée à la pensée (stratégie de l'écran de fumée).



Accueil     Dictionnaire     Haut de page