La Toupie  >  Dictionnaire  >  Pertinent

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Pertinent

(Non-pertinent, impertinent)


"La télévision a une sorte de monopole de fait sur la formation des cerveaux d'une partie très importante de la population. Or, en mettant l'accent sur les faits divers, en remplissant ce temps rare avec du vide, du rien ou du presque rien, on écarte les informations pertinentes que devrait posséder le citoyen pour exercer ses droits démocratiques."
Pierre Bourdieu - 1930-2002 - Sur la télévision, 1996


Définition de pertinent


Etymologie : du latin pertinens, en rapport avec, qui concerne, relatif à, appartenant à, dérivé du verbe pertinere, concerner, appartenir à; être relatif à.

L'adjectif pertinent qualifie ce qui :
  • est parfaitement approprié, justifié, est en rapport avec l'objet dont il s'agit ou avec un contexte déterminé.
    Exemples : des raisons pertinentes de douter, un article pertinent sur cette question.
    Synonymes : adéquat, approprié, congruent, convenable, idoine, opportun, ad hoc.

  • manifeste de la compétence, relève du bon sens, de la justesse d'esprit
    Exemple : poser une question pertinente.
    Synonymes : judicieux, juste, sensé, rationnel.

Dans le domaine de la justice, est pertinent ce qui se rapporte à la question, qui appartient au fond de l'affaire.
Exemple : des moyens pertinents.


Etre non-pertinent signifie ne pas être pertinent, être inadéquat, inapproprié, inopportun.


L'adjectif impertinent qualifie ce qui est déplacé, blessant; qui montre de l'irrespect, l'arrogance, de la familiarité.
Exemples : un ton impertinent, une conduite impertinente.
Synonymes : arrogant, effronté, inconvenant, irrespectueux, insolent.
Antonymes : bienséant, convenable, courtois.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page