La Toupie  >  Dictionnaire  >  Diversion

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Diversion



Définition de diversion


Etymologie : du latin divertere, détourner.

Sens 1

Dans le langage militaire, une diversion est une opération ayant pour but de détourner l’attention de l’ennemi pour l'amener à déplacer ses forces vers un endroit qu'il n'occupe pas, afin de l'affaiblir sur ses positions initiales où il était en supériorité.

Sens 2

Au sens figuré, la diversion est l'action de détourner le cours des idées ou des préoccupations d'une personne pour éviter, par exemple, d'aborder un sujet donné. Elle est très utilisée dans les tours de prestidigitation.
Synonymes : distraction, dérivatif.

En psychologie sociale et en stratégie politique, la diversion est une forme de manipulation qui consiste à détourner l'adversaire du point où l'on souhaite l'attaquer ou bien où pourrait se focaliser son mécontentement.

La stratégie de la diversion cherche, par exemple, à empêcher le public de s'intéresser aux questions essentielles en le plaçant dans une situation de confusion, de désorganisation, de désorientation.

Cette forme de manipulation s'appuie sur le fait, connu des spécialistes des neurosciences, que la mémorisation des informations par le cerveau est d'autant plus facile que celles-ci sont présentées de façon structurée et hiérarchisée.

Une des techniques de diversion les plus courantes est de délivrer une profusion de distractions, de jeux, et d'informations continues, insignifiantes et mal structurées. Pendant ce temps les sujets importants sont traités avec un minimum d'informations.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page