La Toupie  >  Dictionnaire  >  Déviationnisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Déviationnisme



Définition du déviationnisme


Etymologie : de déviation, venant du verbe dévier, composé du préfixe de cessation de et du latin via, voie, route, chemin.

Le concept de déviationnisme a été utilisé sous le régime stalinien de l'URSS, puis plus tard en Chine communiste, pour dénoncer les comportements qui n'étaient pas strictement conformes à l'orthodoxie de la doctrine officielle du parti communiste.
    Après la Seconde guerre mondiale, pour répondre à une critique grandissante dans la population, Staline charge Andreï Jdanov (1896-1948) de mettre en place un ensemble théorique de comportements auxquels tout bon Soviétique devra se conformer. Cette politique de "normalisation", connue sous le nom de jdanovisme, qui vise plus particulièrement les intellectuels, rassemble des directives sur la création artistique et la pensée scientifique, formant le "réalisme socialiste". Il s'accompagne d'une politique de censure, de vexation et de répression contre tout ce qui peut inciter à des comportements déviationnistes.

Par extension, le déviationnisme est une attitude qui consiste à s'écarter de la ligne "officielle" d'une doctrine ou d'un parti politique. C'est le constat, fait par les dirigeants d'une organisation, de la non-conformité aux idées, aux doctrines, aux recommandations de cette organisation par un ou plusieurs de ses membres.

Synonymes : dissidence, hétérodoxie, fractionnisme, séparatisme, hérésie, déviation.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page