La Toupie  >  Dictionnaire  >  Croyance

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Croyance


"La croyance n'est qu'un mot, une pensée, c'est une chose absolument destructrice. Celle-ci divise les gens, les endurcit, les pousse à se haïr réciproquement, à cultiver la guerre d'une façon détournée."
Jiddu Krishnamurti - 1895-1986


Définition de croyance


Etymologie : du latin classique credere, tenir pour vraie quelque chose, croire, penser, avoir confiance, se fier.

La croyance est le fait de croire, c'est-à-dire de tenir quelque chose pour véritable ou réelle, d'être persuadé ou intimement convaincu qu'elle est vraie ou qu'elle existe.

Dans le domaine de la religion, la croyance est le fait d'avoir la foi et d'accepter avec soumission tout ou partie de l'enseignement de sa religion.
Synonymes : credo, foi, conviction religieuse.

Par extension, le terme croyance désigne des opinions qui ont la forme de convictions intimes, de certitudes, non rationnelles et excluant le doute, par lesquelles l'esprit humain considère quelque chose comme vraie ou réelle.
La croyance peut être relative à :
  • L'existence de quelque chose.
    Exemples : les fantômes, l'au-delà, l'existence de l'âme, la réincarnation, l'existence d'un complot.
    Synonymes : crédulité, superstition.

  • La réalité de quelque chose d'abstrait, une thèse, une doctrine, etc.
    Exemples : un avenir plus radieux, le progrès indéfini, une croyance philosophique.
    Synonymes : adhésion, confiance, conviction, opinion.
La croyance est une façon de penser qui permet d'affirmer, sans esprit critique, des vérités ou l'existence de choses ou d'êtres sans avoir à en fournir la preuve et indépendamment des faits pouvant infirmer cette croyance. Elle s'oppose au savoir rationnel et à la certitude objective. Si l'objet de la croyance n'est pas accessible à l'expérience ou analysable de manière scientifique (par exemple l'existence de Dieu ou de l'au-delà), il n'est pas possible de prouver que la croyance est fausse. On parle alors de croyances non réfutables.

Par métonymie, une croyance et plus particulièrement les croyances désignent, ce que s'on croit, c'est-à-dire l'objet de la croyance.
Exemples : les croyances populaires, les croyances au Moyen Age.
Les croyances sont dites personnelles si elles sont spécifiques à un individu ou collectives lorsque plusieurs personnes les partagent.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page