La Toupie  >  Dictionnaire  >  Théorie du complot, complotisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Théorie du complot, complotisme


"La lutte contre le complotisme a tout du combat asymétrique : on y affronte un adversaire supérieur en nombre et usant volontiers de la calomnie à votre endroit. C'est pourtant une tâche nécessaire que de déconstruire les arguments complotistes et de les replacer dans leur contexte de production et de diffusion (quelles sont leurs origines, qui les a mis en circulation, etc.)."
Rudy Reichstadt - Fondateur de Conspiracy Watch - 24/02/2016 - L'Obs


Définition de la théorie du complot


Une théorie du complot est le récit d'un évènement à la lumière d'une conspiration qui est énoncée. Elle est une "interprétation des événements suivant un plan concerté et orchestré secrètement par un groupe malveillant". L'expression "théorie du complot" doit être distinguée du conspirationnisme qui est le mode de pensée ou de discours qui la sous-tend.
    Karl Popper (1902-1994), philosophe des sciences, la définit ainsi dans Conspiracy Theory of Society :
    "C'est l'opinion selon laquelle l'explication d'un phénomène social consiste en la découverte des hommes ou des groupes qui ont intérêt à ce qu'un phénomène se produise (parfois il s'agit d'un intérêt caché qui doit être révélé au préalable) et qui ont planifié et conspiré pour qu'il se produise".

    Pierre-André Taguieff, sociologue français, politologue et historien des idées, identifie quatre grands principes de base des croyances conspirationnistes :
    "Rien n'arrive par accident ;
    Tout ce qui arrive est le résultat d'intentions ou de volontés cachées ;
    Rien n'est tel qu'il parait être ;
    Tout est lié, mais de façon occulte."

    L'imaginaire du complot mondial

Exemples d'évènements ayant fait l'objet de théories du complot :
  • Révolution française (considérée par les historiens comme l'objet de la première théorie du complot),
  • Protocole des Sages de Sion,
  • OVNI,
  • Assassinat de John F. Kennedy en 1963,
  • Programme Apollo,
  • Attentats du 11 septembre 2001.

Exemples d'organisations à qui l'on attribue des conspirations :
  • lobbies (juifs),
  • sociétés secrètes (franc-maçonnerie, Illuminati, Opus Dei),
  • gouvernements ou services secrets des Etats-Unis,
  • gouvernement mondial occulte ("Nouvel ordre mondial", groupe de Bilderberg, Commission Trilatérale, OMC),
  • grandes multinationales,
  • extraterrestres,
  • etc.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page