La Toupie  >  Dictionnaire  >  Scepticisme, sceptique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Scepticisme, sceptique


"La crédulité est un signe d'extraction : elle est peuple par essence. Le scepticisme, l'esprit critique est l'aristocratie de l'intelligence."
Edmond et Jules de Goncourt - Journal, 24 mai 1861


Définition de scepticisme, sceptique


Etymologie de scepticisme : mot formé de sceptique, issu du grec ancien skeptikos, observateur, celui qui examine (les philosophes sceptiques grecs observaient sans rien affirmer) et du suffixe -isme, qui sert à former un nom correspondant à une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

Sens courant

Le terme scepticisme désigne l'attitude, la propension de personnes au doute et à la défiance vis-à-vis de ce tout qui n'est pas soumis à un examen critique, qui n'est pas prouvé de manière évidente ou indiscutable. Le scepticisme peut s'exercer à l'égard d'opinions, de valeurs, de croyances, d'idées reçues ou couramment admises, de la véracité de certains faits, de la réussite d'un projet ou d'une proposition quelconque, etc.
Exemple : le scepticisme des milieux d'affaires à l'égard du programme économique du gouvernement.
Synonymes : défiance, doute, incrédulité, pessimisme.

Sens philosophique

Le scepticisme est un mouvement philosophique qui érige le doute en système de pensée et ne croit pas en la possibilité d'atteindre avec certitude la connaissance et la vérité. Il n'affirme rien et garde sur chaque chose la "suspension du jugement". Pyrrhon d'Elis (360-270 av. J.-C.) est considéré comme le fondateur de cette philosophie.
Synonyme : pyrrhonisme.

Exemples d'autres philosophes défenseurs du scepticisme : Par extension, on appelle scepticisme toute doctrine qui récuse la possibilité d'aboutir à la connaissance de l'absolu ou qui affirme qu'il ne peut y avoir de certitude sur les réponses aux questions philosophiques et sur les énigmes de la nature et de l'univers.
Exemples de scepticismes en philosophie moderne : l'agnosticisme, le positivisme, le scientisme, le nihilisme, le constructivisme.

En particulier, le scepticisme désigne une attitude de doute envers les questions religieuses.

Sceptique

Un sceptique est :
  • un philosophe qui professe le scepticisme,
  • un philosophe ou une personne qui met en doute les dogmes religieux,
  • une personne qui a un tempérament porté vers le scepticisme.

L'adjectif sceptique qualifie :
  • ce qui est relatif au scepticisme
  • un adepte du scepticisme,
  • une personne qui fait preuve de scepticisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page