La Toupie  >  Dictionnaire  >  Session parlementaire

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Session parlementaire



Définition de session parlementaire


Etymologie de session : du latin sessio, action de s'asseoir, endroit où l'on s'assied, action de séjourner, issu de sedere, être assis.

Une session est :
  • la période pendant laquelle une assemblée, un tribunal, peuvent siéger,
  • la période pendant laquelle des examens, des auditions, des entretiens ont lieu, à l'issue desquels un diplôme ou un certificat est attribué,
  • chacune des périodes durant lesquelles un concile oecuménique ou un synode épiscopal délibèrent.

Session parlementaire

Une "session parlementaire" est une période durant laquelle les assemblées parlementaires se réunissent en séance plénière pour délibérer.

On distingue les sessions parlementaires :
  • ordinaires
    Le Parlement siège sans raison ou convocation particulière, comme cela est prévu par la Constitution ou, dans certains pays, par le Parlement lui-même. En France, depuis 1995, le Parlement se réunit en une seule session. La période située entre deux sessions ordinaires est appelée "vacances parlementaires".
    Article 28 de la Constitution :
    "Le Parlement se réunit de plein droit en une session ordinaire qui commence le premier jour ouvrable d'octobre et prend fin le dernier jour ouvrable de juin.
    Le nombre de jours de séance que chaque assemblée peut tenir au cours de la session ordinaire ne peut excéder cent vingt. Les semaines de séance sont fixées par chaque assemblée.
    Le Premier ministre, après consultation du président de l'assemblée concernée, ou la majorité des membres de chaque assemblée peut décider la tenue de jours supplémentaires de séance.
    Les jours et les horaires des séances sont déterminés par le règlement de chaque assemblée."


  • extraordinaires
    Des sessions extraordinaires peuvent avoir lieu entre deux sessions ordinaires. En France, elles interviennent à la demande du Premier ministre ou de la majorité des membres de l'Assemblée nationale. Elles sont ouvertes et closes par un décret présidentiel.

  • de plein droit
    Les sessions de plein droit sont conditionnées à une circonstance particulière prévue par la Constitution, sans qu'une convocation officielle ne soit exigée.
    Exemples en France, en dehors des périodes de session ordinaire, l'Assemblée nationale se réunit de plein droit :



Accueil     Dictionnaire     Haut de page