La Toupie  >  Dictionnaire  >  Révolution prolétarienne

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Révolution prolétarienne



Définition de "révolution prolétarienne"


Dans le langage marxiste, la révolution prolétarienne est une révolution ayant pour but de renverser le mode de production capitaliste et l'Etat bourgeois. Elle doit aboutir à la prise du pouvoir par le peuple, pouvoir exercé par une seule classe sociale, celle du prolétariat. Transition entre l'ère capitaliste et l'ère socialiste, elle est le préalable à la dictature du prolétariat.
Synonyme : Révolution socialiste.

Dans le Manifeste Communiste, Karl Marx (1818-1883) et Friedrich Engels (1820-1895) exposent la nécessité, les objectifs et les moyens de la révolution prolétarienne. En tant que classe dominée, le prolétariat se trouve dans l'impossibilité de satisfaire ses besoins premiers. L'attente ne menant nulle part et les solutions que proposent les réformistes ne faisant que retarder l'échéance, le prolétariat ne peut changer de statut qu'en prenant le pouvoir à la bourgeoisie et en devenant la classe dominante, s'imposant sous la forme d'une dictature, celle du prolétariat, avant l'avènement du socialisme lorsque la société sera devenue sans classe.

La révolution prolétarienne doit résulter d'un long processus, nécessitant la construction d'un parti ouvrier révolutionnaire, organisé par les travailleurs eux-mêmes, apportant la stratégie et des possibilités plus fortes d'action. Pour être définitivement victorieuse, elle doit être généralisée à tous les pays, en prenant en compte la situation de chacun d'eux.

Exemples de tentatives de révolutions prolétariennes :
  • La Commune de Paris (1871),
  • La Révolution d'octobre 1917 en Russie,
  • La révolution en Espagne (entre 1931 et 1936).

"La Révolution prolétarienne" est une revue syndicaliste, créée en 1925, d'abord "communiste", puis "révolutionnaire" à partir de 1930. Elle a été fondée en janvier 1925 par Pierre Monatte (1881-1960), ouvrier du livre et syndicaliste français, dans la continuité de "La Vie Ouvrière", qu'il avait créée en 1909. Revue de combat, opposée à la subordination au "Parti", elle combattit le stalinisme.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page