La Toupie  >  Dictionnaire  >  Ministre

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Ministre



Définition de ministre


Etymologie : du latin minister, serviteur, qui aide, qui sert, qui exécute, dérivé de minus, inférieur.

Un ministre est un membre du gouvernement, agent du pouvoir exécutif, en charge d'un domaine de compétence (un portefeuille), qui dirige un ministère ou un département ministériel constitué d'administrations et de services publics. Il représente son ministère au sein du gouvernement et conduit la politique décidée par celui-ci dans son domaine.

Principaux ministères : Finances, Intérieur, Education, Affaires étrangères, Défense, Justice, Santé, Affaires sociales, Agriculture….

En France, selon la Constitution, les ministres sont nommés par le Président de la République sur proposition du Premier_ministre qui est le chef du gouvernement. Ils se réunissent en Conseil des ministres, de manière hebdomadaire le mercredi matin à l'Élysée, sous la présidence du Président de la République.

Un ministre d'Etat est un ministre à qui est attribué un titre honorifique compte tenu de sa personnalité ou de sa représentativité. Un ministre délégué est placé directement sous l'autorité du Premier Ministre pour le décharger d'une mission particulière. Un ministre sans portefeuille n'est pas à la tête d'un ministère, mais a le titre de ministre et fait partie du gouvernement.

Un ministre du culte est une personne, membre du clergé d'une religion (prêtre, aumônier, pasteur protestant, rabbin, imam,...), habilitée par l'autorité ecclésiastique pour administrer un culte religieux sur une certaine population.

Un ministre plénipotentiaire est un agent diplomatique, de rang immédiatement inférieur aux ambassadeurs.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page