La Toupie  >  Dictionnaire  >  Faux dilemme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Faux dilemme



Définition de faux dilemme


Un faux dilemme est un sophisme très fréquent. C'est un raisonnement fallacieux qui consiste, pour résoudre un problème ou expliquer un phénomène, à avancer deux solutions comme si elles étaient les deux seules possibles alors qu'il en existe d'autres qui sont occultées. L'une des deux est présentée comme étant indésirable (la pire), dans le but d'orienter sournoisement l'interlocuteur vers l'autre solution (la moins pire) que l'on souhaite lui voir choisir, en occultant toutes les autres possibilités.

Le faux dilemme crée ainsi l'illusion d'un antagonisme en simplifiant le débat de manière abusive, alors que les alternatives proposées ne sont pas véritablement contradictoires et que d'autres sont possibles.

Le faux dilemme est aussi appelé exclusion du tiers, fausse alternative, fausse dichotomie, énumération incomplète, manichéisme, pensée en noir et blanc.

Exemples :
  • "Ceux qui ne sont pas avec nous sont contre nous."
  • "La France, aimez-la ou quittez-la !"
  • "Il n'y pas d'alternative au capitalisme, si ce n'est le régime soviétique !"
  • "Si tu ne réussis pas ton baccalauréat, tu finiras caissière dans un supermarché."
  • "Si à cinquante ans, on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie !"

Pour se sortir du piège du faux dilemme, il faut rechercher d'autres options que celles proposées et mettre en avant celle qui nous convient le mieux.

Un cas particulier du faux dilemme est l'appel à l'ignorance où l'on suppose qu'un énoncé est soit vrai soit faux.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page