La Toupie  >  Dictionnaire  >  Complémentarité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Complémentarité



Définition de complémentarité


Etymologie : de complémentaire, lui-même dérivé de complément, issus du latin completus, rempli, complété, achevé, accompli, complet, participe passé de complere, remplir, compléter, recruter (militaire), achever, accomplir, parfaire.

La complémentarité est :
  • le caractère de ce qui est complémentaire.
    Exemples : la complémentarité de deux médicaments, de deux tempéraments.
    Synonymes : dualisme, dualité, dyade.

  • le lien d'interdépendance de deux phénomènes.

  • la propriété qui fait que si une unité d'un bien économique est utilisée, cela conduit à l'utilisation d'une certaine quantité d'un autre bien.

En psychologie, la complémentarité est une forme d'interaction entre deux personnes occupant des positions différentes (ex : parent-enfant, médecin-patient, etc.) où le comportement de l'une complète celui de l'autre.


En physique, le principe de complémentarité est le principe qui permet d'accepter la coexistence de deux interprétations possibles de la matière, corpusculaire et ondulatoire. Par extension, il s'utilise dans d'autres domaines où un même objet apparaît sous des formes différentes selon la méthode qui est utilisée pour son étude.


En droit international, la complémentarité est le mode de relation qui existe entre la Cour Pénal Internationale (CPI) et les juridictions nationales, assurant un équilibre entre leurs compétences respectives. Cette complémentarité permet de respecter la souveraineté des Etats en leur conservant un pouvoir étendu en matière de poursuite des crimes, qu'ils soient directement ou indirectement concernés, la CPI ne jugeant que les cas les plus graves.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page