La Toupie  >  Dictionnaire  >  Dualisme

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Dualisme



Définition du dualisme


Etymologie : du latin dualis, deux, avec le suffixe -isme, servant à former des mots correspondant à une attitude, un comportement, une doctrine, un dogme, une idéologie ou une théorie.

En philosophie, le dualisme correspond à la description, pour un domaine donné, de deux entités ou principes, inséparables, nécessaires et irréductibles l'un à l'autre et qui coexistent (ex: esprit et matière). Il s'oppose au monisme.

Par extension, le terme dualisme peut aussi être utilisé pour définir :
  • un système social caractérisé par l'existence de deux clans ayant des fonctions complémentaires,
  • un système politique fondé sur l'alternance au pouvoir de deux grands partis,
  • un système économique où coexistent deux secteurs d'activité très différents.

Religion

En matière de religion, le dualisme est une doctrine selon laquelle dans la réalité, coexistent deux principes, deux éléments, comme la matière et l'esprit, le corps et l'âme. Dans le dualisme manichéen le monde est expliqué par la présence de deux principes antagonistes, le Bien et le Mal, en lutte perpétuelle l'un contre l'autre, le bien finissant par l'emporter. (Ex : le zoroastrisme).

Droit international

En droit international, le dualisme considère que les traités internationaux n'acquièrent de force juridique qu'après avoir été transposés dans le droit interne au pays, tandis que le monisme affirme que le droit international est applicable directement en droit interne, du fait de sa position supérieure, comme c'est le cas actuellement en France.

Droit constitutionnel

Un régime parlementaire est dit "dualiste", lorsque le gouvernement est politiquement responsable à la fois devant le parlement et devant le chef de l'Etat. Ce dernier, qui joue un rôle politique actif est l'héritier des anciens monarques absolus, qu'il soit le roi ou le président. La responsabilité de l'exécutif devant le pouvoir législatif et devant le chef d'Etat est fondée sur les principes d'égalité et de collaboration de ces deux pouvoirs, ainsi qu'un équilibre entre responsabilité ministérielle et droit de dissolution.

Après la disparition des monarchies absolues, le régime parlementaire dualiste a été la seule forme de régime parlementaire pratiquée, constituant une transition entre les régimes absolutistes et la souveraineté du peuple. Ce fut le cas en France entre 1814 et 1848, surtout à partir de 1830 sous le règne de Louis-Philippe, héritier de la famille d'Orléans. C'est la raison pour laquelle le dualisme est aussi appelé orléanisme. Par la suite, le monarque ayant perdu de sa légitimité, les régimes parlementaires évoluèrent, pour la plupart, vers un système de type moniste, avec la responsabilité du gouvernement devant le seul parlement, le chef de l'Etat n'ayant plus qu'un rôle formel dans l'exercice du pouvoir.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page