La Toupie  >  Dictionnaire  >  Solidarité organique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Solidarité organique



Définition de solidarité organique


La solidarité organique est une notion introduite par le sociologue français Emile Durkheim (1858-1917) dans son ouvrage publié en 1893, "De la division du travail social". Pour son auteur, cette forme de solidarité caractérise les liens sociaux entre individus au sein des société "modernes", industrielles notamment, où règne la division du travail social (pas uniquement professionnel) qui a diversifié les activités humaines et les a rendues fortement interdépendantes.

Les individus ont des fonctions sociales complémentaires et leurs rapports nécessitent une coopération étroite. Chacun est indispensable au fonctionnement de la société, comme les organes le sont à un être vivant.
"Notre devoir est-il de chercher à devenir un être achevé et complet, un tout qui se suffit à soi-même, ou bien au contraire de n'être que la partie d'un tout, l'organe d'un organisme ?"
Emile Durkheim - De la division du travail social - Introduction
Les consciences individuelles sont moins soumises aux contraintes imposées par la conscience collective propre aux sociétés traditionnelles et peuvent s'exprimer plus librement dans un processus d'émancipation et d'individualisation. Cependant la différentiation des tâches sociales et productives entraîne une segmentation de la société en groupes sociaux de plus en plus distincts.

Cette notion s'oppose à la solidarité mécanique que l'on rencontre dans les sociétés traditionnelles, dites "archaïques", où des activités de production sont peu différenciées, sur le plan de l'organisation du travail social.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page