La Toupie  >  Dictionnaire  >  Solidarité mécanique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Solidarité mécanique



Définition de solidarité mécanique


La solidarité mécanique est un concept introduit par le sociologue français Emile Durkheim (1858-1917) dans son ouvrage publié en 1893, "De la division du travail social". Cette forme de solidarité lui sert à décrire les liens sociaux dans les sociétés traditionnelles, "archaïques", ayant des activités de production peu différenciées, sur le plan de l'organisation du travail, c'est-à-dire avec une faible division du travail.

Les membres de ces sociétés se ressemblent, ont de fonctions sociales proches, des valeurs communes fortes et une conscience collective élevée. La solidarité sociale est qualifiée de mécanique car elle fonctionne de manière automatique. Elle résulte de la proximité et des liens de similitude des individus qui vivent en communauté, où le groupe social (famille, travail) joue un rôle très important.

Les croyances, les valeurs, les comportements imprégnés d'interdits religieux et les modes de pensée sont identiques. Les aspirations individuelles sont peu prises en compte et demeurent faibles. Le maintien de la cohésion sociale fait qu'aucun écart à la norme de la communauté n'est toléré.

Cette notion s'oppose à la solidarité organique que l'on rencontre dans les sociétés dites modernes, fondées sur la division du travail social.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page