La Toupie  >  Dictionnaire  >  Sédition

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Sédition



Définition de sédition


Etymologie : du latin seditio, discorde, division, soulèvement, émeute, révolte, guerre civile.

Une sédition est une émeute, un soulèvement ou une révolte, ayant un caractère concerté, prémédité, dirigée contre une autorité établie ou incitant à la désobéissance envers celle-ci. Elle est considérée comme un crime contre la sûreté de l'Etat. Elle peut être populaire, militaire, révolutionnaire…

Dans certains pays anglo-saxons la sédition est une qualification juridique pour des écrits, des discours ou des organisations qui incitent à la rébellion contre l'ordre établi.

Par extension, on appelle sédition un attentat, un complot ou un mouvement insurrectionnel.

Synonymes : agitation, complot, émeute, insoumission, insurrection, mutinerie, rébellion, révolte, soulèvement.


L'adjectif séditieux qualifie ce qui est relatif à la sédition.
Un séditieux est un homme qui participe à une sédition.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page