La Toupie  >  Dictionnaire  >  Fédération

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Fédération


"Le nouvel ordre, c'est l'unification du monde en un unique marché. Les Etats ne sont que des entreprises avec des gérants en guise de gouvernements, et les nouvelles alliances régionales ressemblent davantage à une fusion commerciale qu'à une fédération politique."
Le Sous-commandant Marcos - Le Monde Diplomatique - août 1997


Définition de fédération


Etymologie : du latin foederatio, alliance, lien, pacte, traité, dérivé de foedus, traité, alliance, pacte, convention, accord particulier, union.

Sens 1

Une fédération est un regroupement de plusieurs Etats souverains, avec un partage des pouvoirs entre l'échelon fédéral et l'échelon territorial, sous la forme d'un pacte qui garantit à chaque entité les compétences nécessaires à la gestion de leurs intérêts autonomes. La constitution prévoit la répartition du pouvoir législatif entre un parlement central et les parlements des territoires composant la fédération. Elle établit la légitimité de gouvernements territoriaux en leur accordant une totale compétence dans certains domaines.
Synonyme : Etat fédéral
Exemples : Etats-Unis, Fédération de Russie, URSS.

D'un point de vue juridique, une fédération est fondée sur une constitution et une souveraineté, alors qu'une confédération d'Etats l'est sur un traité international. La confédération laisse un peu plus de liberté à ses membres, mais peut évoluer vers une fédération si l'organisme commun a acquis une forte légitimité. La Suisse a gardé le nom de confédération, mais est en fait une fédération.

Sens 2

Une fédération est le regroupement de plusieurs sociétés, partis, syndicats, clubs, associations, coopératives, etc., ayant un but commun.
Synonymes : association, confédération, groupement, ligue, syndicat, union.
Exemples : FSU (Fédération Syndicale Unitaire), Fédération anarchiste, fédération de métiers.


En Histoire de France, la Fête de la Fédération est la première réunion des députés de toutes les gardes nationales et de tous les corps de l'armée pour prêter serment à la Constitution. Elle eut lieu le 14 juillet 1790 à Paris, au Champ de Mars.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page