La Toupie  >  Dictionnaire  >  Esprit critique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Esprit critique


"La perte de rigueur des enseignements scientifiques, signalée par nos plus grands mathématiciens, a rendu poreuse la frontière du savoir et du croire. Cette rupture peut faire craindre la naissance de générations en qui l'esprit critique aura été remplacé par une adhésion vague à la "tolérance"."
Danièle Sallenave - dieu.com, 2004


Définition d'esprit critique


L'esprit critique est une attitude intellectuelle qui consiste à n'accepter pour vraie ou réelle aucune affirmation ou information sans l'examiner attentivement au moyen de la raison, sans se documenter à son sujet et sans la soumettre à l'épreuve de la démonstration. C'est une forme de doute méthodique qui refuse tous les amalgames simplistes, toute généralisation hâtive, toute idée reçue, toutes les certitudes engendrées par des croyances ou des énoncés sans preuve.
Le Dictionnaire de philosophie (2004) de Christian Godin en donne cette définition de l'esprit critique : "disposition et attitude intellectuelles consistant à n'admettre rien de véritable ou de réel qui n'ait été au préalable soumis à l'épreuve de la démonstration ou de la preuve" - une définition proche du doute compris au sens de l'"action de suspendre son jugement jusqu'à l'obtention de la vérité ou de la certitude."
L'esprit critique, qui est souvent considéré comme un synonyme de pensée critique, n'en est qu'une des composantes. En effet, cette dernière nécessite, en plus de l'esprit critique, la maîtrise des outils d'analyse critique.


Avec un sens péjoratif, un esprit critique est la propension à révéler les défauts de quelque chose ou de quelqu'un ou l'empressement à critiquer. Un esprit critique désigne aussi la personne qui a cette attitude.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page