La Toupie  >  Dictionnaire  >  Diète, Diète médiatique

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Diète, Diète médiatique



Définition de diète et diète médiatique


Etymologie :
    Diète (sens 1), du latin diaeta, régime, diète, dérivé du grec diaita, genre de vie, manière de vivre simple, frugale.
    Diète (sens 2), du latin médiéval dieta, du latin classique dies, jour.
    Médiatique, adjectif dérivé de média, issu du latin medium (dont il est le pluriel), moyen, milieu, lien.

Le mot diète désigne :
  1. une privation totale ou partielle de nourriture, pratiquée pour des raisons de santé ou pour des raisons personnelles.
    Synonymes : abstinence, jeûne, privation, régime.
    Suivi d'un adjectif, une diète est un régime nutritionnel strict.
    Exemples : Diète hydrique, diète protéinée.

  2. une assemblée politique où l'on règle les affaires publiques, principalement dans les pays germaniques ou de l'Est de l'Europe.
    Synonymes : assemblée, parlement.

Diète médiatique

On appelle diète médiatique le fait de s'abstenir de façon totale ou partielle de recevoir des informations par les médias : presse écrite, radio, télévision, Internet, alertes automatiques sur les téléphones portables, etc. Il ne s'agit pas de se couper de toutes les informations, mais d'être beaucoup plus sélectif et proactif dans le choix des sources et des types d'informations que l'on souhaite consulter, en évitant toutes les formes de sensationnalisme, notamment sous forme de titres-chocs, d'images ou de vidéos.

Cette attitude est un choix personnel qui résulte le plus souvent d'une prise de conscience d'être quotidiennement submergé par des informations :
  • souvent redondantes,
  • qui consomment et font perdre beaucoup de temps,
  • sur lesquelles nous n'avons aucun moyen d'action,
  • très majoritairement tristes, dramatiques ou catastrophiques,
  • qui s'avèrent très stressantes et anxiogènes,

Bénéfices attendus d'une diète médiatique :
  • diminution substantielle du niveau d'anxiété,
  • gain de temps,
  • gain d'optimisme et de sérénité,
  • meilleure créativité et liberté d'esprit,
  • meilleures habitudes alimentaires (le stress incite au grignotage),
  • libération de l'esprit d'initiative.

La diète médiatique est parfois présentée comme l'une des mesures d'hygiène mentale. Elle ne doit pas être confondue avec le boycott qui est une démarche collective dans le but de faire pression sur une cible (personne, entreprise, Etat, etc.).


L'expression diète médiatique s'emploie parfois lorsqu'une personnalité politique habituellement très en vue s'abstient volontairement de tout contact avec les médias pendant une certaine période afin de prendre du recul ou de laisser penser qu'elle a pris du recul par rapport à l'actualité.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page