La Toupie  >  Dictionnaire  >  Clivage

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Clivage



Définition de clivage


Etymologie : du néerlandais klieven, fendre, terme utilisé par les diamantaires.

En bijouterie, le clivage est l'action de cliver un diamant, de le fendre pour le dégrossir.

En géologie, le clivage désigne une fissure dans un minerai cristallisé. C'est aussi la surface selon laquelle les minéraux ont tendance à se fendre naturellement en couches lamellaires le long d'un plan cristallin (ou plan de clivage) qui est déterminé par l'organisation de leur structure atomique tridimensionnelle.

Par extension, un clivage est une fracture, une séparation, une division au sein d'un groupe humain, d'une organisation, d'un parti politique, d'un ensemble d'opinions.
Exemples :

En politique, un clivage se caractérise par une division durable, parfois caricaturale, des attitudes, des opinions ou des comportements politiques établis sur un système d'intérêt, de valeurs ou d'idéaux propres à chaque sous-groupe. Sans être nécessairement valables empiriquement ou pertinents, les clivages politiques peuvent s'avérer utiles comme cadres de références théoriques.

L'affaiblissement du clivage droite / gauche se traduit notamment par une augmentation du taux d'abstention, une plus grande "volatilité" des électeurs et un déclin de la conscience de classe : les cadres supérieurs et les professions intermédiaires sont plus nombreux à se situer à gauche que les ouvriers et les salariés.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page