La Toupie  >  Dictionnaire  >  Capitalisme cognitif

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Capitalisme cognitif


"Le "capitalisme cognitif" est la crise du capitalisme tout court."
André Gorz - L'immatériel, 2003


Définition de capitalisme cognitif


On appelle capitalisme cognitif (ou encore économie du savoir, économie de la connaissance, économie de l'immatériel) une nouvelle phase de l'économie apparue dans les années 1990 qui est basée sur la production et l'accumulation de la connaissance.

Cette notion trouve son origine dans les travaux de l'économiste autrichien Fritz Machlup (1902-1983) et la publication en 1962 de son livre The production and distribution of knowledge in the United States où il met en évidence le poids croissant de l'industrie de la connaissance dans l'économie américaine.

Le capitalisme cognitif correspond à une mutation du capitalisme industriel vers une économie où les connaissances prennent une valeur marchande en raison, notamment, d'une extension des droits de propriété sur l'information et les savoirs. Il se caractérise par l'importance accordée à la recherche, à l'éducation, à la créativité, à la circulation de l'information, aux moyens de communication, à l'innovation, etc. La détention de l'information ouvre la voie à de nouvelles sources de croissance (moteurs de recherche, plates-formes collaboratives, réseaux sociaux, etc.), mais aussi à des rentes de monopole. Certains auteurs parlent d'économie postindustrielle.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page