La Toupie  >  Dictionnaire  >  Servitude

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Servitude


"La servitude consiste à dépendre de lois injustes ; la liberté de lois raisonnables."
Antoine de Saint-Just - 1767-1794 - Théorie politique


Définition de servitude


Etymologie : du latin servitium, condition d'esclave, esclavage, servitude, captivité, venant de servus, esclave, asservi, soumis.
  • En droit, la servitude est une contrainte, une charge imposée à une propriété (en général un terrain) pour l'usage d'une autre n'appartenant pas au même propriétaire. Exemples : droit de passage, droit d'écoulement des eaux. Attachée à un bien et non à son propriétaire, elle est une limite au droit de propriété.

  • Dans le domaine maritime, un navire de servitude (ou navire de services) est un navire qui assure les services d’un port, d’une rade, d’un arsenal. Exemples : remorqueur, drague, bateau-pompe….

  • Pour un homme, un peuple ou un pays, la servitude désigne un l'état de servage, d'esclavage, de captivité ou de privation de liberté.

  • Par extension, la servitude est une entrave à la liberté d’action, une contrainte, un assujettissement.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page