La Toupie  >  Dictionnaire  >  Pollution : les différentes formes

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Complément

Pollution : les différentes formes



Les différentes formes de pollution selon que l'on s'intéresse au milieu pollué ou aux types de polluants :

Pollution acoustique
C'est une nuisance liée à un phénomène acoustique (bruit) considéré d'une manière générale, sans qu'une source particulière soit identifiée ou mise en cause.
Voir:
pollution sonore


Pollution atmosphérique
Elle se manifeste par la présence dans l'air de particules ou de gaz nocifs ou non, qui entraînent, en fonction de leur concentration, un inconvénient quelconque.
    Définition de la pollution atmosphérique donnée par la Loi sur l'air et l'utilisation rationnelle de l'énergie de 1996 :
    "l'introduction par l'homme, directement ou indirectement, dans l'atmosphère et les espaces clos, de substances ayant des conséquences préjudiciables de nature à mettre en danger la santé humaine, à nuire aux ressources biologiques et aux écosystèmes, à influer sur les changements climatiques, à détériorer les biens matériels, à provoquer des nuisances olfactives".
Exemples : oxydes de carbone, de soufre et d'azote, poussières, particules radioactives provoquées par les rejets :
  • des installations de chauffage,
  • des moteurs à combustion,
  • des installations industrielles,
  • des incinérateurs.


Pollution biologique
Cette pollution est due à l'introduction dans un milieu donné d'espèces exogènes (provenant d'un autre milieu, écosystème ou continent) ou d'organismes génétiquement modifiés. Elle provoque des modifications de la faune et de la flore.
Exemples
  • espèces invasives (tortues de Floride, abeilles tueuses, fourmis du feu, l'algue Caulerpa taxifolia),
  • espèces domestiques échappées,
  • prolifération d'algues dans les plans d'eau (eutrophisation).


Pollution chimique
Elle est provoquée par la présence dans l'environnement de substances chimiques qui, normalement, sont absentes ou s'y trouvent en très faible quantité.


Pollution chronique
C'est une pollution permanente qui est la conséquence d'émissions répétées ou continues de polluants. Elle peut être aussi liée à la présence de polluants très rémanents (qui persistent après la disparition de la source).
Exemples : déchets radioactifs.


Pollution diffuse
C'est une pollution causée par la diffusion de multiples polluants dans le temps et dans l'espace. Peu visible, elle se distingue de la pollution accidentelle. L'indentification des pollueurs et leur responsabilisation sont rendues délicates par la multiplicité et la discrétion des origines de contamination.
Exemples : nitrates, pesticides


Pollution de l'eau
Elle se manifeste par une présence dans l'eau (océans, mers, lacs, fleuves, nappes phréatiques, etc.) d'éléments toxiques qui engendrent la destruction de la faune et de la flore. Elle peut rendre l'eau impropre à la consommation ou à la baignade.
Exemples : effluents ou accidents :
  • industriels,
  • urbains (eaux-usées),
  • agricoles : produits phytosanitaires, élevage intensif, engrais (nitrates, pesticides),
  • hydrocarbures (marées noires, déballastages sauvages en pleine mer)


Pollution électromagnétique
Elle correspond à l'exposition excessive ou chronique d'êtres vivants ou d'appareils à des champs électromagnétiques soupçonnés d'affecter leur santé, leur reproduction ou leur fonctionnement. Le risque dépend essentiellement de la puissance des champs électromagnétiques, des fréquences émises et de la durée d'exposition.
Synonyme : smog électromagnétique


Pollution génétique
On appelle "pollution génétique" l'introduction causée par l'activité humaine de gènes étrangers ou modifiés dans une espèce sauvage.
Cette notion est apparue avec le développement des OGM transgéniques
Elle s'applique également aux croisements d'une espèce sauvage avec des lignées exotiques ou domestiquées.


Pollution industrielle
La pollution industrielle est la pollution de l'environnement par l'industrie qui affecte de manière plus ou moins importante le fonctionnement de l'écosystème :
Exemples :
  • rejets gazeux,
  • produits chimiques, organiques
  • radioactivité,
  • lumière artificielle,
  • etc.


Pollution intermittente
C'est une pollution répétitive qui est émise de façon non continue dans le temps.


Pollution lumineuse
Elle est due à un excès de production lumineuse durant la nuit en milieu ouvert, la pollution lumineuse peut dégrader la perception de l'environnement et affecter les rythmes biologiques, les activités nocturnes et les migrations des animaux. Elle peut provoquer des troubles du sommeil chez les êtres humains.
La principale source de pollution lumineuse est l'éclairage public urbain.


Pollution organique
C'est une pollution chimique causée par les polluants organiques (carbonés), qui sont des matières fermentescibles.
Exemples :
  • égouts,
  • lisier,
  • boues d'épuration,
  • organochlorés (DDT)
  • polychlorobiphényles (PCB).


Pollution radioactive
La pollution radioactive est une contamination générée par la radioactivité.
En France, elle est définie par la norme ISO 11074-4 : elle correspond à l'"Introduction, directe ou indirecte, par l'activité humaine, de substances radioactives dans l'environnement, susceptibles de contribuer ou de causer un danger pour la santé de l'homme, des détériorations aux ressources biologiques, aux écosystèmes ou aux biens matériels, une entrave à un usage légitime de l'environnement".
Elle peut être provoquée par :
  • l'explosion de bombes thermonucléaires (essais militaires),
  • une épave de sous-marin nucléaire,
  • un accident grave dans des centrales nucléaires (Tchernobyl, Fukushima,.)
  • de rejets accidentels de déchets radioactifs par l'industrie nucléaire.


Pollution du sol
Provoquée par l'infiltration d'eau polluée, elle est souvent d'origine industrielle ou agricole : utilisation d'engrais chimiques, de pesticides ...


Pollution sonore
On appelle pollution sonore, des nuisances sonores provoquées par les activités humaines lorsqu'elles dépassent des seuils de nocivité pour l'acuité auditive, la santé ou l'équilibre des écosystèmes.
Voir Pollution acoustique
Exemples :
  • carrière,
  • transport (avion, train, automobile...)
  • éoliennes.


Pollution spatiale
L'expression "pollution spatiale" désigne les dégradations occasionnées à l'environnement par les activités humaines liées à l'exploration de l'espace.
Elle touche :
  • l'espace (débris de vaisseaux spatiaux, de lanceurs),
  • les planètes et satellites (sondes robots, bactéries.),
  • la Terre elle-même (carburant des lanceurs, débris de satellites).


Pollution tellurique
La pollution tellurique des mers et des océans est une pollution d'origine terrestre. Elle est apportée par les cours d'eau et les canalisations qui se déversent dans la mer.


Pollution thermique
La pollution thermique des eaux est l'augmentation de la température causée par des rejets d'eaux de refroidissement, en particulier des centrales thermiques et nucléaires. Elle peut causer des dommages importants à la faune des cours d'eau.
Le réchauffement climatique provoqué par les gaz à effet de serre est une autre forme de pollution thermique qui concerne la Terre toute entière.


Pollution visuelle
On appelle pollution visuelle les dégradations visuelles qui portent atteinte aux paysages et au cadre de vie.
Exemples :
  • sacs plastiques transportés par le vent,
  • enseignes et panneaux publicitaires,
  • lignes à haute tension,
  • champs d'éoliennes.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page