La Toupie  >  Dictionnaire  >  Mouvement autonome

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Mouvement autonome



Définition de mouvement autonome


"Mouvement autonome" (ou "mouvance autonome") est une expression qui désigne un courant politique classé à l'extrême gauche et qui lutte pour l’autonomie du prolétariat par rapport au capitalisme, par rapport à l’Etat, mais également par rapport aux partis et aux syndicats.

Il se caractérise par le rejet des normes politiques dominantes et le refus de laisser d'autres penser et décider à sa place. Comme les anarchistes, les autonomes prônent un "communisme immédiat", c'est-à-dire sans phase de transition.

Le mouvement autonome est apparu en Italie en 1973 sous le nom de "Autonomia Operaia" (Autonomie ouvrière). En France, sa diffusion s'est faite sous l'impulsion de la revue "Camarades". Les différentes sensibilités du mouvement autonome, qu'elles soient issues de l'Internationale Situationniste, de la "Gauche prolétarienne", de pôles étudiants… ont en commun l'opposition aux partis et aux syndicats.

C'est à la fin des années 1970 que les mouvements autonomes ont été les plus actifs : le Groupe "Camarades", les NAPAP (Noyaux armés pour l'autonomie populaire), l'AGPGA (Assemblée générale parisienne des groupes autonomes)… prenant parfois des formes violentes de luttes armées, voire d'attentats (Groupe "Action Directe") dans les années 1980… Depuis, les mouvements autonomes se sont battus principalement pour la défense des squats, des prisonniers, et des sans-papiers.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page