La Toupie  >  Dictionnaire  >  Black Bloc

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Black Bloc



Définition de black bloc


Etymologie : expression anglaise signifiant bloc noir, Schwarzer Block en allemand.

On appelle black bloc un rassemblement éphémère, informel et décentralisé d'individus masqués et vêtus de noir lors d'une manifestation. Se présentant comme une méthodologie d'action, il peut conduire à des affrontements avec les forces de l'ordre.

Les black blocs trouvent leur origine dans les années 1980 avec le mouvement autonome allemand pour la défense de squats ou de "lieux autogérés" ou contre la construction de centrales nucléaires. Après s'être propagés aux USA, ils apparaissent en France en avril 2009 lors d'une manifestation hostile au sommet de l'OTAN, à Strasbourg.

Constitués d'activistes issus de la mouvance libertaire ou autonome, les black blocs n'ont pas de structures formelles, ni de hiérarchies. Certains black blocs pratiquent une forme d'action directe et peuvent s'en prendre aux biens des représentants du capitalisme : banques, immeubles de multinationales, bâtiments gouvernementaux, magasins, caméras de vidéosurveillance, panneaux publicitaires, ainsi qu'aux forces de l'ordre qu'ils considèrent à la solde du capitalisme.

Quelques caractéristiques des black blocs :
  • mouvement anonyme,
  • vêtements et masques noirs pour renforcer l'effet de groupe et rester non identifiables,
  • forte solidarité entre membres,
  • refus du principe de représentation,
  • action spontanée, hors cadre syndical ou politique,
  • méfiance envers les médias de masse.

Les militants pacifiques et certains altermondialistes considèrent que les actions violentes des black blocs sont vouées à l'échec et contre-productives.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page