La Toupie  >  Dictionnaire  >  Fluidité sociale

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Fluidité sociale



Définition de fluidité sociale


Etymologie de fluidité : dérivé de fluide, du latin fluidus, qui coule, qui flotte.

La fluidité est le caractère de ce qui est fluide, de ce qui coule, qui est coulant.

En sociologie, la fluidité sociale est un outil de mesure de la mobilité sociale nette, c'est-à-dire qui prend en compte la mobilité structurelle(1) d'une population. Elle évalue le rapport des chances relatives d'accéder aux différentes positions sociales (Professions et catégories socioprofessionnelles ou PCS).

Exemple : la probabilité d'un enfant de cadre de devenir cadre, divisée par la probabilité d'un enfant d'ouvrier de devenir cadre. Plus ce rapport est proche de 1 (même probabilité de devenir cadres), meilleure est la fluidité sociale.

La fluidité sociale est mesurée à l'aide de "odds ratios" ou rapport des chances, rapport des cotes ou risque relatif rapproché.

La notion de fluidité sociale correspond à l'idéal démocratique d'égalité des chances, fondée sur le mérite. Plus la fluidité sociale est importante, plus la société est considérée comme "ouverte". La société est dite "fluide" si la position sociale des individus est indépendante de leur origine sociale. On parle alors de mobilité parfaite.


  1. La mobilité structurelle d'une population est son évolution tendancielle compte tenu de l'évolution de la structure des emplois d'une génération à l'autre. En France, en 2003, la mobilité sociale brute estimée à 65% se décomposait en 25% de mobilité structurelle et 40% de mobilité nette ou fluidité sociale.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page