La Toupie  >  Dictionnaire  >  Embargo

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Embargo



Définition d'embargo


Etymologie : de l'espagnol embargar, embarrasser, placer sous séquestre, bloquer, saisir, confisquer, paralyser.

Dans le domaine maritime, un embargo est l'interdiction provisoire faite aux navires, généralement étrangers, qui se trouvent dans un port de le quitter sans autorisation.

Par extension, le terme "embargo" désigne toute mesure coercitive, administrative ou militaire, décidée par un Etat, une coalition ou une institution internationale, visant empêcher la libre circulation de certaines matières ou marchandises avec un autre Etat que l'on veut sanctionner ou sur lequel on veut faire pression. L'Etat visé peut alors se trouver en situation de pénurie.

Exemples :
  • embargo des Etats-Unis contre Cuba depuis 1960.
  • embargo de l'ONU sur les ventes d'armes à destination de l'Afrique du Sud en guerre contre l'Angola.

L'embargo peut être motivé par :
  • une crise internationale sans solution,
  • la lutte non armée contre un Etat autoritaire, belliqueux ou répressif en interne,
  • des raisons sanitaires (risque d'épidémie, produits alimentaires présentant des dangers),
  • des raisons économiques,
  • des raisons éthiques,
  • des raisons de pénurie alimentaire…

L'embargo, qui est décidé au niveau des Etats, se distingue du boycott qui est une démarche individuelle ou d'associations.

Dans le domaine du journalisme, l'embargo est le délai à respecter avant la diffusion d'une information ou un programme.
Ex : mettre l'embargo sur la sortie d'une information avant une date ou une heure déterminée.

Synonyme : blocus.




Accueil     Dictionnaire     Haut de page