La Toupie  >  Biographies   >  Pierre Bourdieu

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Pierre Bourdieu


Sociologue français

1930 - 2002



Biographie de Pierre Bourdieu


Né dans le Béarn, à Denguin, Pierre Bourdieu est le fils d'un facteur qui deviendra directeur de bureau de poste. Excellent élève, il est reçu à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm où il obtient l'agrégation de philosophie.

De 1958 à 1960, il échappe au service militaire en Algérie et enseigne la philosophie à la Faculté des Lettres d'Alger. C'est là qu'il décide de faire une carrière de sociologie et réalise différents travaux d'ethnologie.

En 1964, Pierre Bourdieu devient directeur d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales. Il se fait connaître en fondant la revue "Actes de la recherche en sciences sociales" et est nommé professeur au Collège de France en 1981.

Dans ses travaux très variés, il analyse les différents domaines de la société en s'appuyant sur des concepts comme :
  • le champ, l'espace social avec ses luttes pour l'appropriation de biens ou la domination ;
  • l'habitus, dispositions acquises par socialisation c'est-à-dire l'histoire intériorisée du corps avec son système de perceptions et d'actions ;
  • le capital, qu'il soit économique, culturel, social ou symbolique ;
  • la légitimité.
L'oeuvre sociologique de Pierre Bourdieu est dominée par une analyse des mécanismes de reproduction des hiérarchies sociales. Il met en évidence l'importance des facteurs culturels (persistance des comportements acquis au sein du milieu d'origine) et symboliques dans les actes de la vie sociale.

Ses travaux de recherche s'accompagnent d'une action militante (pour l'indépendance de l'Algérie, pour le mouvement social, soutien aux sans-papiers, opposition au néolibéralisme...) et d'un engagement politique à gauche. Dans "La Misère du Monde" (1993), il s'intéresse aux populations les plus pauvres en montrant les causes sociales de la souffrance et en dénonçant notamment le désengagement de l'Etat commencé dans les années 70.

Reconnu internationalement comme l'un des maîtres de la sociologie contemporaine, Pierre Bourdieu a été l'un des rares intellectuels humanistes engagés de la fin du XXe siècle.


Principales oeuvres :
  • Sociologie de l'Algérie (1961)
  • Les Étudiants et leurs études (1964)
  • Les Héritiers (1964)
  • L'Amour de l'art (1966)
  • La Reproduction (1970)
  • La Distinction (1979)
  • Questions de sociologie (1980)
  • Leçon sur la leçon (1982)
  • Ce que parler veut dire: l'économie des échanges linguistiques (1982)
  • Homo academicus (1984)
  • Noblesse d'État. Grandes écoles et esprit de corps (1989)
  • Les Règles de l'art: genèse et structure du champ littéraire (1992)
  • La Misère du monde (1993)
  • L'Emprise du journalisme (1994)
  • Les Enjeux du football (1994)
  • Sur la télévision (1996)
  • Méditations pascaliennes (1997)
  • La Domination masculine (1998)
  • La culture est en danger (2000)


Accueil    Biographies    Haut de page