La Toupie  >  Dictionnaire  >  Collège, collégialité

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Collège, collégialité



Définition de collège, collégialité


Etymologie : du latin collegium, collège, association, corps, compagnie, confrérie, constitué du préfixe co-, cim, avec, ensemble, et de legare, mandater, charger de.

Le terme "collège" désigne :
  • un établissement d'enseignement du premier cycle du second degré (en France).
  • l'ensemble des élèves d'un collège.
  • certains établissements d'enseignement privé. (Ex : Collège de jésuites)
  • dans les pays anglo-saxons, un établissement dépendant d'une université. (Ex : les collèges d'Oxford, de Cambridge)
  • une réunion des personnes revêtues de la même dignité ou ayant la même fonction, le même pouvoir. Ex : un collège de magistrats.
  • dans la Rome antique, un groupe de magistrats, une corporation, une association légale, de marchands par exemple.

Un collège électoral est l'ensemble des électeurs qui participent à une élection donnée.


L'adjectif collégial qualifie ce qui :
  • est réalisé de façon collective par un conseil, un collège.
  • est en rapport avec un collège de chanoines (ex : église collégiale).

La collégialité est le caractère de ce qui :
  • est organisé ou décidé en collège.
  • est administré ou dirigé de manière collégiale, collective, en commun, par un conseil ou un collège.

La collégialité est un système de gouvernement ou de direction d'un Etat, d'une société, d'une association, d'un groupe de personnes (le collège) où tous les membres ont le même statut, le même pouvoir, et assument les décisions prises à la majorité.

En droit français, le principe de collégialité est un mode d'organisation d'une juridiction qui fait qu'une affaire est jugée par plusieurs juges siégeant et délibérant ensemble, afin de garantir une plus grande impartialité des jugements.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page