La Toupie  >  Biographies   >  Bertrand Russell

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Bertrand Russell


Mathématicien et philosophe anglais

1872 - 1970




Biographie de Bertrand Russell


Né au Pays de Galles, petit fils de premier ministre (John Russell), Bertrand Russell est considéré comme le fondateur de la logique moderne. Après avoir perdu très tôt ses parents, il trouve dans les mathématiques le moyen de satisfaire ses besoins de certitude.

Avant tout logicien, Bertrand Russell conçoit avec Alfred North Whitehead un système de logique mathématique s'appuyant sur une analyse abstraite de la pensée (1913). Ses combats pour le pacifisme et pour l'objection de conscience l'obligent à quitter son poste d'enseignant au Trinity College et le conduisent en prison à plusieurs reprises.

Puis Bertrand Russell se consacre à la philosophie de la connaissance, en étant influencé par David Hume et George Edward Moore. Il bâtit son propre "atomisme logique" qui est une méthode d'analyse des propositions complexes en les ramenant à un système (atomiste) de propositions élémentaires. Après avoir tenté sans succès de fonder une école à Beacon Hill selon ses convictions sur l'éducation, il gagne sa vie comme écrivain, journaliste et conférencier.

Entre 1938 et 1944, Bertrand Russell enseigne aux Etats-Unis avant d'y être interdit d'enseignement en raison de ses positions contre la religion, pour la défense de la liberté sexuelle et pour son anticonformisme.

De retour en Angleterre, Bertrand Russell s'oppose farouchement à l'utilisation de l'énergie nucléaire à des fins militaires. Son prix Nobel de littérature en 1950 ne l'empêche pas de continuer ses combats (contre la guerre du Vietnam, "tribunal international" contre les crimes de guerre avec Jean-Paul Sartre). Il est même arrêté à l'âge de 89 ans lors d'une manifestation contre la bombe atomique.

Doué de multiples talents, Bertrand Russell est également un philosophe, un épistémologiste, un moraliste et un polémiste. Sur le plan politique, il est un militant de gauche, engagé en faveur du pacifisme, de l'humanisme et de la libre pensée, mais anticommuniste depuis son voyage en URSS en 1920, avec des convictions de socialiste libertaire proches de l'anarchisme.


Quelques oeuvres :
  • Problèmes de philosophie (1912)
  • Principia mathematica (avec A.N. Whitehead, 1913)
  • Vers la liberté : le socialisme, l'anarchie et le syndicalisme (1918)
  • Introduction à la philosophie des mathématiques (1919)
  • Analyse de l'esprit (1921)
  • ABC de la relativité (1925)
  • Ce que je crois (1925)
  • Pourquoi je ne suis pas chrétien (1927)
  • Les mœurs et principes moraux (1929)
  • Le mariage et la morale (1932)
  • La conquête du bonheur (1930)
  • Education et ordre social (1932)
  • Histoire de la philosophie occidentale (1946)
  • La connaissance humaine, son but et ses limites (1948)
  • L'impact de la science sur la société (1952)
  • Religion et science (1957)


Accueil    Biographies    Haut de page