La Toupie  >  Biographies   >  Léon Blum

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Léon Blum


Homme politique français

1872 - 1950




Biographie de Léon Blum


Après des études de droit et de littérature Léon Blum est nommé, en 1895, auditeur au Conseil d'Etat où il fait une carrière de 25 ans. En 1902, il adhère au Parti socialiste français de Jean Jaurès en 1902 puis participe à la fondation de "L'Humanité" à partir de 1904. De 1914 à 1917, il est chef de cabinet auprès du ministre socialiste des Travaux publics, Marcel Sembat.

Léon Blum est élu député de 1919 à 1928 puis de 1929 à 1940. En 1920, au congrès de Tours, lors de la scission avec les communistes, il défend la IIe Internationale et prend la tête de la SFIO. Il est artisan du Cartel des gauches qui permet aux socialistes et aux radicaux de gagner les élections de 1924. La SFIO soutient sans y participer le gouvernement d'Edouard Herriot que la défiance des financiers et des épargnants contraint à la démission en 1926.

N'excluant pas des alliances avec les communistes, Léon Blum engage, dès 1934, la SFIO à conclure avec le PCF des accords électoraux qui permettent la victoire du Front Populaire en 1936. Les espoirs suscités par cette victoire déclenchent alors une grève générale spontanée qui oblige le patronat à négocier avec les syndicats. Léon Blum préside les deux gouvernements du Front Populaire en 1936 et 1938 qui permettent de grandes avancées sociales comme les congés payés, la semaine de 40 heures, les conventions collectives. Il est alors victime de violentes attaques antisémites.

Léon Blum est arrêté en 1940 et jugé au procès de Riom (1942) par le régime de Vichy qui recherche des responsables à la défaite. Pierre Laval le livre en 1943 aux nazis qui le déportent en Allemagne près de Buchenwald.

Après la guerre, Léon Blum dirige le dernier gouvernement provisoire de décembre 1946 à janvier 1947 avant l'instauration de la IVe République. Il reste jusqu'à sa mort le directeur politique du "Populaire" et dénonce le danger que représente pour le régime parlementaire le RPF fondé par le général de Gaulle.



Accueil    Biographies    Haut de page