La Toupie  >  Eviter les pièges de la pensée > Illusion des séries

Eviter les pièges de la pensée : Les biais cognitifs


Illusion des séries




L'illusion des séries est le fait de percevoir à tort des signes du destin ou des coïncidences dans des données tirées au hasard. Cette illusion est fréquente car l'esprit humain a tendance à sous-estimer la variabilité des évènements dans une série aléatoire.

Par exemple, dans une série de tirage à pile ou face avec une pièce de monnaie, beaucoup de personnes ont tendance à considérer qu'après une série de cinq coups "pile", la probabilité d'avoir "face" au coup suivant est supérieure à celle d'avoir pile. Il paraît, en effet, anormal à la plupart des personnes qu'une pièce tombe cinq fois de suite sur pile lors d'une série de 5 lancers alors que cela arrive dans 3% des cas environ. Un tel raisonnement revient à nier le caractère aléatoire de la série et à considérer que les évènements ne sont pas indépendants les uns des autres.

L'illusion des séries se traduit souvent, dans les médias ou chez les commentateurs, par la fameuse "loi des séries", censée expliquée des catastrophes aériennes ou ferroviaires intervenues à quelques jours d'intervalle, comme si elles étaient attirées dans le temps par une "force mystérieuse". En réalité, elle n'est que le fruit de notre imagination cherchant à expliquer des coïncidences temporelles et qu'une vision simpliste de la loi des probabilités pour des évènements indépendants. L'explication est que notre cerveau voudrait que le hasard soit plus étalé dans le temps, plus régulier qu'il ne l'est en réalité (Cf. Effet râteau).

L'illusion des séries a fait la fortune des casinos et autres sociétés de jeux, car beaucoup de joueurs s'abstiennent de parier sur un évènement qu'il considère comme moins probable que les autres.

Exemple :
  • à la roulette jouer un 18 après deux autres 18,
  • au loto jouer la série 1-2-3-4-5-6,
  • tenir des statistiques sur la fréquence de sortie d'un nombre et jouer ceux qui paraissent en retard, (ce raisonnement est vrai mais uniquement sur le long terme, à l'infini, mais pas sur le résultat du prochain coup).


    >>> Citations :
      "Les emmerdes volent toujours en escadrille."
      Jacques Chirac

      "L'accumulation met fin à l'impression de hasard."
      Sigmund Freud - 1856-1939

    >>> Proverbes, dictons, maximes ou expressions proches dans la signification :
      "Jamais deux sans trois."
      "Un ennui n'arrive jamais seul."

    >>> Voir aussi : Effet râteau

    >>> Sources


Accueil     Les pièges de la pensée     Haut de page