La Toupie  >  Eviter les pièges de la pensée > Effet de récence

Eviter les pièges de la pensée : Les biais cognitifs


Effet de récence







La récence est le caractère de ce qui est récent.

L'effet de récence est la tendance normale à se souvenir plus facilement des dernières informations auxquelles un individu a été confronté. Ce phénomène, étudié en neuropsychologie, est interprété comme la preuve de l'existence de la mémoire à court terme. L'effet de récence s'oppose à l'effet de primauté (où l'on se souvient le plus aisément des informations les plus anciennes qui sont stockées dans la mémoire à long terme).

Dans un raisonnement, lorsque l'on veut se forger une idée ou prendre une décision, l'effet de récence a tendance à minorer le poids des arguments ou des informations les plus anciennes.

Cet effet explique l'acharnement des intervenants dans un débat ou une discussion à avoir le dernier mot, ainsi que les "coups médiatiques" de dernières minutes provoqués par un candidat juste avant une élection.


    >>> Citation :
      "D'être hanté par mes vieilles obsessions, cela me rassure. Mieux vaut un cauchemar apprivoisé que la blessure à vif d'un souvenir récent."
      Daniel Sernine - né en 1955 - Quand vient la nuit

    >>> Proverbes, dictons, maximes ou expressions proches dans la signification :
      "Le dernier qui parle a raison."
      "Au nouveau tout est beau."

    >>> Voir aussi : Biais de la mémoire

    >>> Sources


Accueil     Les pièges de la pensée     Haut de page