La Toupie  >  Eviter les pièges de la pensée > Biais de négativité

Eviter les pièges de la pensée : Les biais cognitifs


Biais de négativité




Le biais de négativité est le phénomène qui fait que les individus sont davantage marqués par les expériences négatives que par les positives, qu'ils prennent davantage en compte les informations négatives que les positives. En effet, ce sont les informations qui nous apportent un désagrément qui frappent l'attention et qui sont mémorisées le plus facilement. A l'inverse, nous avons tendance à oublier les bons souvenirs ou toutes les fois où les choses se sont bien déroulées et donc à ne pas les prendre en compte dans notre raisonnement. Un autre phénomène lié est que sentiment positif ou de bonheur diminue lorsque les expériences agréables ou positives s'accumulent et qu'on s'y habitue.

Exemple :
  • Etre arrêté trois fois de suite par un feu rouge au même carrefour nous fera dire que l'on a la poisse à ce feu rouge et que l'on y est toujours stoppé. Ce qui est statistiquement faux, car si la durée du feu rouge est égale à la durée du feu vert, on a, quand la circulation est fluide, une chance sur deux d'y être arrêté par le feu rouge.

L'origine de cette tendance à davantage prendre en compte les phénomènes négatifs est certainement liée aux débuts de l'humanité où, pour survivre, les hommes se devaient de prendre en compte tous les évènements négatifs survenant dans le groupe auquel ils appartenaient. Ceux qui survivaient étaient ceux qui savaient être prudents et esquiver les dangers.

Le biais de négativité peut avoir des conséquences sur les opinions des êtres humains sous la forme de préjugés, de stéréotypes, de discrimination ou de superstitions.

Pour avoir une relation ou une vie équilibrée au sens du positif / négatif, il est nécessaire qu'il y ait un nombre plus élevé de sentiments ou d'évènements positifs que de négatifs. Certaines études ont montré que le rapport pouvait être de 5 pour 1 et que le cerveau a besoin d'un grand nombre de petites expériences positives pour faire pencher la balance vers l'équilibre.


    >>> Proverbe, dicton, maxime ou expression proche dans la signification :
      "Chat échaudé craint l'eau froide."

    >>> Sources


Accueil     Les pièges de la pensée     Haut de page