La Toupie  >   Forum des Toupinautes   >   En guise de devoir...

  Forum des Toupinautes  


En guise de devoir...

du citoyen (morale et droit de vote)


Léon 65 - 2016-07-02 - 13:08



(Ce texte est extrait du forum : Devoirs du citoyen)


Bonjour
Je suis globalement d’accord avec ce texte de Pierre Tourev (Les devoirs du citoyen).
Je pense moi aussi que dans l’ensemble, les gens s’intéressent plus à leurs droits et obligations (ce qui renvoie aux interdits par la loi) qu’à leurs devoirs purement moraux. Et nous pourrions bien sûr essayer d’en expliquer les raisons. Il nous faudrait alors parler de morale et de sens moral, et ce ne serait pas une mince affaire...

Il s’agit ici de parler des devoirs du citoyen. J’adhère totalement à cette phrase : "Certains devoirs, civiques notamment, ne sont pas des obligations juridiques, mais des nécessités pour qu'une personne mérite pleinement d'être considérée comme un citoyen."
Toute la question est là. Pour pouvoir parler des devoirs du citoyen, il nous faudrait d’abord définir clairement ce qu’est un citoyen. Sinon nous ne ferons que tourner en rond. Ou peut-être faudrait-il définir des catégories de citoyens... du genre "pseudo-citoyen" "en voie de citoyenneté" "citoyen qualifié" "hautement qualifié" "confirmé" etc.

Pour moi il est clair que l’individu qui magouille pour ne pas payer ses impôts, pour ne pas respecter les règles de protections environnementales, qui se fiche de la communauté et des générations futures comme de sa première chemise, ou même celui qui fait preuve d’un véritable dogmatisme aveugle... n’est pas un citoyen digne de ce nom.

Quand notre soi-disant démocratie, qui n’est en fait qu’une "étrange dictature" (pour reprendre l’expression de Viviane Forrester), se retrouve entre les mains de gens de la sorte... quand les soi-disant devoirs ne sont que des hypocrisies, comme par exemple celle qui impose aux chômeurs de 59 ans de devoir chercher (ou "chercher") un emploi... nous sommes alors en droit de nous demander quels seraient alors les véritables devoirs d’un individu qui verrait le monde avec d’autres yeux que celui du béni-oui-oui qui croit tout ce qu’on lui raconte ?

Par exemple, le vote (qui n’est pas encore obligatoire chez nous) serait-il réellement un devoir moral ?
J’avoue que cette question n’est pas facile à trancher. En fait, puisqu’il s’agit de morale, nous devons bien reconnaître qu’il y a là une grande part de subjectivité. Le sens moral est très variable selon les individus...

De même avec ce devoir de développer son esprit critique. Pour moi en effet, il s’agit d’une sorte de ligne de conduite sociale et individuelle, quelque chose qu’on peut en effet appeler un "devoir moral".
Ce devoir m’est dicté par cette croyance (ou ce pari) que l’homme a encore une marge de progression dans son évolution. Que notre espèce n’en est actuellement qu’au stade de l’adolescence, avec toute son insouciance et sa bêtise...
J’estime alors que l’individu qui adhère à cette vision des choses, se doit de faire tout son possible pour tirer son espèce vers le haut. Et non pas de s’appliquer par paresse ou lâcheté, pour seulement satisfaire son petit intérêt et son plaisir... à la maintenir ou la tirer encore plus vers le bas.



Léon 65, 2016-07-02



Accueil   "Forum des Toupinautes"   Haut de page