La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  République > 2/2

"Tourpilles", le recueil de citations


République

Page 2 / 2



"La République doit se construire sans cesse car nous la concevons éternellement révolutionnaire, à l’encontre de l’inégalité, de l’oppression, de la misère, de la routine, des préjugés, éternellement inachevée tant qu’il reste des progrès à accomplir."
Pierre Mendès France - 1907-1982 - Sept mois et dix-sept jours

"A chaque recul de la souveraineté populaire, à chaque disparition de la République, correspond un retour en force, franc ou dissimulé, de la justice régalienne. "Dis-moi par qui tu fais juger et je te dirai qui tu es". Il n'est pas en politique d'axiome plus sûr."
François Mitterrand - 1916–1996 - Le coup d'Etat permanent - 1964

"Je n'accuse pas la Ve République d'être un régime policier parce qu'elle entretient des nuées de policiers, mais parce que son origine, ses mœurs, ses ambitions, son système politique, la condamnent à contrôler par des moyens qui lui sont propres les rouages chaque l'État, chaque cellule du pays. [...] Son vrai Premier ministre, c'est la police. [...] Elle [la population] sait d'expérience que non seulement la police écoute au téléphone, lit le courrier, tend ses filets, organise ses guet-apens, mais aussi qu'elle cogne et qu'elle tire. Les rafales de mitrailleuses sur la foule d'Alger, les matraquages sanglants du boulevard Saint-Marcel en octobre 1961, les huit morts du 6 février 1962, à Paris, ne résultent pas du hasard mais de la tactique réfléchie d'un pouvoir qui pour gagner l'initiative force toujours l'événement."
François Mitterrand - 1916–1996 - Le coup d'Etat permanent - 1964

"La liberté de conscience est fondée sur l'autonomie de jugement grâce à l'école de la République, la seule école vraiment libre, car elle s'ouvre gratuitement à tous les enfants du peuple, et n'a d'autre souci que de libérer les consciences humaines grâce à une culture universelle."
Henri Pena-Ruiz, philosophe - MAIF infos septembre 2003

"Le déséquilibre entre les pauvres et les riches est la plus ancienne et la plus fatale maladie des républiques."
Plutarque - v 46 - v 120 - in "Eloge de la pauvreté et de l'anonymat" - 2006, page 5

"La république est une anarchie positive."
Pierre-Joseph Proudhon - 1809-1865 - Solution du problème social

"Le communautarisme réduit l'individu à son identité ethnique ou religieuse. C'est le contraire de la citoyenneté républicaine. La citoyenneté ouvre sur l'universel, le communautarisme enferme. La citoyenneté intègre et rassemble dans un projet collectif. Le communautarisme divise, oppose, attise les conflits, mène au racisme et à l'exclusion. La République est le destin commun de tous ceux qui ont choisi la France, quelle que soit leur origine ou leur religion. C'est elle qui est la cible des communautaristes et des intégristes qui veulent imposer une société cloisonnée, fermée, à l'anglo-saxonne, où à chaque ethnie correspond un quartier, où plus personne ne communique avec l'autre parce qu'il est différent."
Georges Sarre - 6 mai 2003

"La république n'entend plus faire de distinction dans la famille humaine. Elle n'exclut personne de son immortelle devise : liberté - égalité – fraternité."
Victor Schoelcher - 1804-1893 - rapport Schoelcher, 1848

"Dans une république tous sont maîtres, et chacun tyrannise les autres."
Max Stirner - 1806-1856 - L'Unique et sa propriété - 1845

"La République n'est qu'une monarchie absolue, car peu importe que le souverain s'appelle Prince ou peuple : l'un et l'autre sont une "Majesté"."
Max Stirner - 1806-1856

"Chasser le gogo qui est en chaque citoyen, faire en sorte que ceux qui n'utilisent pas (ou trop peu) leur citoyenneté se réveillent, refusent les conditionnements aliénants et exigent de vivre autrement, c'est en cela que consisterait la révolution dans une République qui nous propose les moyens de la citoyenneté."
Jacques Testart - Le Mur, le vélo et le citoyen - 2006

"Une république n'est point fondée sur la vertu ; elle l'est sur l'ambition de chaque citoyen, qui contient l'ambition des autres."
Voltaire - 1694-1778 - Politique et législation



>>> Retour page 1 des citations : République



Accueil     Citations     Haut de page