La Toupie  >  Citations > par auteurs  >  George Orwell

"Tourpilles", le recueil de citations



George Orwell


Ecrivain et journaliste anglais

1903 - 1950




"L'appauvrissement du vocabulaire était considéré comme une fin en soi et on ne laissait subsister aucun mot dont on pouvait se passer. La novlangue était destinée, non à étendre, mais à diminuer le domaine de la pensée, et la réduction au minimum du choix des mots aidait indirectement à atteindre ce but."
George Orwell - 1903-1950 - 1984, p. 396

"Comparé au nôtre, le vocabulaire novlangue était minuscule. On imaginait constamment de nouveaux moyens de le réduire. Il différait, en vérité, de presque tous les autres en ceci qu'il s'appauvrissait chaque année au lieu de s'enrichir. Chaque réduction était un gain puisque, moins le choix est étendu, moindre est la tentation de réfléchir."
George Orwell - 1903-1950 - 1984

"Le pouvoir n'est pas un moyen, il est une fin. On n'établit pas une dictature pour sauvegarder une révolution. On fait une révolution pour établir une dictature. La persécution a pour objet la persécution. La torture a pour objet la torture. Le pouvoir a pour objet le pouvoir."
George Orwell - 1903-1950 - 1984

"Le langage politique est destiné à rendre vraisemblable les mensonges, respectables les meurtres et à donner l'apparence de la solidité à ce qui n'est que vent."
George Orwell - 1903-1950

"Chaque génération se croit plus intelligente que la précédente et plus sage que la suivante."
George Orwell - 1903-1950

"Les intellectuels sont portés au totalitarisme bien plus que les gens ordinaires."
George Orwell - 1903-1950



>>> Bibliographie : 1984 (George Orwell, Editions Gallimard, Paris, 1972)



Accueil     Citations     Haut de page