La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Manipuler

"Tourpilles", le recueil de citations


Manipuler, manipulation



"Résumant brièvement, nous dirons que le problème fondamental du capitalisme contemporain n'est plus la contradiction entre "maximisation du profit" et "rationalisation de la production" (au niveau de l'entrepreneur), mais entre une productivité virtuellement illimitée (au niveau de la technostructure) et la nécessité d'écouler les produits. Il devient vital pour le système dans cette phase de contrôler non seulement l'appareil de production, mais la demande de consommation, non seulement les prix, mais ce qui sera demandé à ce prix. L'effet général est soit par les moyens antérieurs à l'acte même de production (sondages, études de marché), soit postérieurs (publicité, marketing, conditionnement) d'"enlever à l'acheteur - chez qui il échappe à tout contrôle - le pouvoir de décision pour le transférer à l'entreprise, où il peut être manipulé"."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - Denoël - 1970, page 97

"Revenu, achat de prestige et surtravail forment un cercle vicieux et affolé, la ronde infernale de la consommation, fondée sur l'exaltation de besoins dits "psychologiques", qui se différencient des besoins "physiologiques" en ce qu'ils se fondent apparemment sur le "revenu discrétionnaire" et la liberté de choix, et deviennent ainsi manipulables à merci."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - Denoël - 1970, page 99

"Les Etats modernes, pour non confessionnels qu'ils se proclament, n'admettent ni l'agnosticisme ni l'athéisme en sachant qu'une religion, quelle qu'elle soit, est toujours bonne pour ses sujets.
En effet, une société d'agnostique est moins manipulable qu'une nation confessionnelle. La science n'aliène pas; en revanche, une religion, quelle qu'elle soit aliène toujours."

Antonio Lopez Campillo et Juan Ignacio Ferreras - Cours accéléré d'athéisme - 2004

"La publicité ? Une invention hypocrite de l'homme ; un miroir aux alouettes pour manipuler, exploiter et asservir en douceur son prochain."
Roseline Cardinal

"Le sport est un aspect important de la manipulation des masses."
Monique Corriveau - 1927-1979 - Compagnon du soleil

"La manipulation mentale déshumanisante est inhérente à tout système totalitaire. Le nazisme comme le stalinisme furent de formidables manipulations. Les sectes adoptent ces mêmes méthodes avec une diversité de moyens et d'applications."
Bernard Fillaire - Les sectes, 2003

"La publicité [...], pour arriver à ses fins, doit décerveler les citoyens. Ceux-ci ne sont plus que des consommateurs qu'il faut manipuler, transformer en foule docile, à qui l'on veut faire prendre des vessies pour des lanternes. Cet objectif est naïvement avoué par l'usage d'une expression dont le cynisme éhonté n'est plus perçu tant elle est utilisée : "améliorer l'image de marque". Il ne s'agit plus d'améliorer la réalité des produits offerts par une grande entreprise sous une marque commune, mais la perception floue qu'en ont les acheteurs."
Albert Jacquard - 1925-2013 - J'accuse l'économie triomphante - 1995

"Est fanatique celui qui est sûr de posséder la vérité. Il est définitivement enfermé dans cette certitude; il ne peut donc plus participer aux échanges; il perd l'essentiel de sa personne. Il n'est plus qu'un objet prêt à être manipulé."
Albert Jacquard - 1925-2013 - Petite philosophie à l'usage des non-philosophes - 1997

"Ma critique [des sondages] porte principalement sur l'usage - parfois inacceptable - que l'on fait de cet instrument. Son utilisation à des fins de manoeuvres politiques et de manipulation de l'opinion doit cesser. Car sinon l'utilisation des sondages d'opinion en période électorale serait une dérive gravissime, un véritable "détournement de la démocratie". !"
Nicolas Jallot - Manipulation de l'opinion - page 149 - 2007

"La manipulation des statistiques vire rapidement à la méthode Coué et l'opinion publique pourrait bien finir par se demander si, la politique du bla-bla ayant succédé à celle du bling-bling, nos gouvernants n'en sont pas réduits aujourd'hui à faire l'autruche, en se cachant la tête dans le sable pour fuir une réalité sur laquelle leur emprise est très limitée."
Lorraine Data - Le grand trucage - 2009, page 166

"Par-delà les avanies propres à la production statistique que nous avons relatées dans ce livre, les citoyens que nous sommes se demandent si ces stratégies politiques de manipulation des chiffres ne s'inscrivent pas dans un projet beaucoup plus vaste de reprise en main de l'ensemble de l'administration et de tutelle directe ou indirecte des médias. Avec la mise sous contrôle de la justice, l'asservissement de l'audiovisuel public, la remise en cause du droit d'amendement du Parlement, l'omniprésence médiatique et l'existence d'un véritable système de cour, la République de Nicolas Sarkozy ne s'est-elle pas déjà drapée dans les atours d'un régime autoritaire ? Que cache en effet cette omniprésidence et cette volonté d'être partout, d'agir et de donner un point de vue sur tout ?"
Lorraine Data - Le grand trucage - 2009, page 173

"Avec la dérive actuelle des médias, leur inflation, le matraquage non-stop, la surinformation, l'absence de régulation, les manipulations de toutes sortes, les polémiques pour les polémiques, l'information s'est transformée aussi en une sorte de poison lent, tant elle est devenue incontrôlable et contradictoire. Un médicament capable de rendre dépendant, stressé et, au bout du compte, malade.
Patrick Lemoine - Le mystère du nocebo, 2011

"Le printemps, l'été, l'automne et l'hiver sont des saisons aujourd'hui obsolètes. Vive les saisons sportives. Nous comblerons les creux de la vague d'un réjouissant scrutin électoral, d'une élection de miss, d'un radio-crochet européen ou de galas humanitaires qui lâchent la bonde à l'émotion trop longtemps contenue. Ainsi, nous anesthésierons les citoyens, qui hurleront leur soutien populaire dans des stades ou devant leur poste plutôt que de s'interroger sur des sujets qui ne leur appartient pas de prendre en charge."
Michel Piquemal - Le Prophète du libéralisme [satire] - 2005

"L'esprit de cour est aussi puissamment contagieux. Sous-cours et basses-cours se mêlent et s'entremêlent en cercles associés, confidents ou obligés. Les complicités au gré des calculs et des ambitions se nouent, saintes alliances ou troubles allégeances, officielles ou clandestines, du politique au journaliste, du juge au policier, en passant par l'homme d'affaires, par petits clans ou en réseaux. Peu à peu ces complicités dégénèrent de simples manipulations en complots."
Dominique de Villepin - né en 1953 - Le Cri de la gargouille



>>> Définition : Manipulation



Accueil     Citations     Haut de page