La Toupie  >  Citations > par auteurs  > A. Comte-Sponville

"Tourpilles", le recueil de citations



André Comte-Sponville


Philosophe français

Né en 1952




"La peur du gendarme est le contraire de la vertu, ou ce n'est vertu que prudence."
André Comte-Sponville - né en 1952 - Présentation de la philosophie

"Cessons de rêver l'homme, cessons de faire de l'humanisme une religion : ce ne serait qu'un narcissisme généralisé ou hypostasié. L'homme n'est grand que dans la conscience qu'il a de sa misère. Il n'est humain qu'à condition de renoncer à la divinité. L'homme, par exemple, n'est ni maître ni possesseur de la nature : si l'humanisme n'est pas un sous-ensemble de l'écologisme, il ne saurait non plus justifier une quelconque indifférence à l'environnement ou aux autres espèces vivantes."
André Comte-Sponville - né en 1952 - Une éducation philosophique - 1989

"Le matérialisme enseigne - le supporte qui peut - que rien n'est à attendre et que tout est à vivre. Nul salut, donc, qui ne soit d'ici et maintenant."
André Comte-Sponville - né en 1952 - Une éducation philosophique - 1989

"La régulation des égoïsmes, tout est là : c'est la grande affaire de la politique. Ne nous racontons pas d'histoires. Si les gens travaillent, s'ils payent leurs impôts, s'ils respectent à peu près la loi, c'est par égoïsme, toujours, et sans doute par égoïsme seulement, le plus souvent."
André Comte-Sponville - né en 1952 - L'amour la solitude - 1996

"Au sens philosophique, le matérialisme est d'abord une ontologie - une théorie de l'être - ou une conception du monde. C'est la doctrine qui affirme qu'il n'y a d'être(s) que matériel(s) : le matérialisme est un monisme physique. A ce titre, il se définit surtout par ce qu'il exclut : être matérialiste, c'est penser qu'il n'existe ni monde intelligible, ni dieu transcendant, ni âme immatérielle. Ce n'est pas pour autant renoncer aux valeurs ou aux biens spirituels. (...) Etre matérialiste, pour les modernes, c'est d'abord reconnaître que c'est le cerveau qui pense, et en tirer toutes les conséquences."
André Comte-Sponville - né en 1952 - Comment peut-on être matérialiste ? Comment peut-on être humaniste ? - 1998

"L'égalité des chances, c'est le droit de ne pas dépendre exclusivement de la chance, ni de la malchance. C'est le droit égal, pour chacun, de faire ses preuves, d'exploiter ses talents, de surmonter, au moins partiellement, ses faiblesses. C'est le droit de réussir, autant qu'on le peut et qu'on le mérite. C'est le droit de ne pas rester prisonnier de son origine, de son milieu, de son statut. C'est l'égalité, mais actuelle, face à l'avenir. C'est le droit d'être libre, en se donnant les moyens de le devenir. C'est comme une justice anticipée, et anticipatrice : c'est protéger l'avenir, autant que faire se peut, contre les injustices du passé, et même du présent."
André Comte-Sponville - né en 1952 - Guide républicain - 2004



>>> Citations : "Le capitalisme est-il moral ?" André Comte-Sponville, Albin Michel, Paris, 2004



Accueil     Citations     Haut de page