La Toupie  >  Citations > par thèmes  >  Abondance

"Tourpilles", le recueil de citations


Abondance



"L'industrie florissante des eaux minérales sanctionne-t-elle un surcroît réel d'"abondance", puisqu'elle ne fait largement que pallier la déficience de l'eau urbaine ? Etc. : on n'en finirait pas de recenser toutes les activités productives et consommatrices qui ne sont que palliatifs aux nuisances internes du système de croissance. Le surcroît de productivité, une fois atteint un certain seuil, est presque tout entier épongé, dévoré par cette thérapie homéopathique de la croissance par la croissance."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - Denoël - 1970, page 42

"Nos moralistes voudraient bien réduire ce problème de société à un problème de "mentalité". Pour eux, l'essentiel est déjà là, l'abondance réelle est là, il suffit de passer de la mentalité de pénurie à la mentalité d'abondance. Et de déplorer que ce soit si difficile, et de s'effarer de voir surgir des résistances à la profusion. Il n'est pourtant que d'admettre un instant l'hypothèse selon laquelle l'abondance n'est qu'un (ou du moins est aussi) système de contraintes d'un type nouveau pour comprendre aussitôt qu'à cette nouvelle contrainte sociale (plus ou moins inconsciente) ne peut que répondre un type nouveau de revendication libératrice. En l'occurrence, le refus de la "société de consommation", sous sa forme violente et érostratique (destruction "aveugles" de biens matériels et culturels) ou non violente et démissive (refus d'investissement productif et consommatif). Si l'abondance était liberté, alors cette violence serait en effet impensable. Si l'abondance (la croissance) est contrainte, alors cette violence se comprend d'elle-même, elle s'impose logiquement. Si elle est sauvage, sans objet, informelle, c'est que les contraintes qu'elle conteste sont elles aussi informulées, inconscientes, illisibles : ce sont celles mêmes de la "liberté", de l'accession contrôlée au bonheur, de l'éthique totalitaire de l'abondance."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - Denoël - 1970, page 281

"Si la société de consommation ne produit plus de mythe, c'est qu'elle est elle-même son propre mythe. À un Diable qui apportait l'Or et la Richesse (au prix de l'âme s'est substituée l'Abondance pure et simple. Et au pacte avec le Diable le contrat d'Abondance."
Jean Baudrillard - 1929-2007 - La Société de consommation - 1970

"Qu'est-ce que l'abondance ? Un nom, et rien de plus ; le nécessaire au sage."
Euripide - 480-406 av JC - Les Phéniciennes

"L'abondance peut s'apparenter à une nouvelle censure, non par défaut, comme lorsqu'on brûlait les livres, mais par excès, lorsqu'au lieu de les détruire on les noie dans la quantité."
Armand Farrachi - Petit lexique d'optimisme officiel - Fayard - 2007

"Les extrêmes se rejoignent ; et comme on désespère d'être pauvre et seul, on s'ennuie d'être trop riche ou trop heureux ; tout se change en or, et l'on crève d'indifférence, comme les hommes pauvres et seuls meurent d'indigence. Si tout est permis, rien n'est permis. Cette âme neurasthénique par trop grande liberté, trop grande virtuosité, trop grande oisiveté, ressemble à un navigateur qui meurt de soif au milieu de l'océan. Car l'abondance avilit : telle est la dérision de la concurrence. L'ennui est donc le désespoir renversé, le désespoir des millionnaires, des acrobates et des humoristes ; c'est la façon qu'ont les riches d'être pauvres. Quelle dérision !"
Vladimir Jankélévitch -1903-1985 - L'ironie - 1964

"L'abondance engendre la nausée."
Proverbe - France




Accueil     Citations     Haut de page