La Toupie  >  Chansons engagées   >   Camarade

"Toupival" de la chanson engagée


Camarade

(1969)



Paroles : Jean Ferrat.
Musique : Jean Ferrat.

Cette chanson rend un hommage à la fois poétique et romantique à la qualité de "camarade", signe d'appartenance à la grande famille communiste.

Dans le second couplet, plus grave, Jean Ferrat évoque l'écrasement du "Printemps de Prague" par les soviétiques, le 20 août 1968 : "Ce fut à cinq heures dans Prague que le mois d'août s'obscurcit".


Camarade

C'est un joli nom Camarade
C'est un joli nom tu sais
Qui marie cerise et grenade
Aux cent fleurs du mois de mai
Pendant des années Camarade
Pendant des années tu sais
Avec ton seul nom comme aubade
Les lèvres s'épanouissaient
Camarade Camarade

C'est un nom terrible Camarade
C'est un nom terrible à dire
Quand, le temps d'une mascarade
Il ne fait plus que frémir
Que venez-vous faire Camarade
Que venez-vous faire ici
Ce fut à cinq heures dans Prague
Que le mois d'août s'obscurcit
Camarade Camarade

C'est un joli nom Camarade
C'est un joli nom tu sais
Dans mon cœur battant la chamade
Pour qu'il revive à jamais
Se marient cerise et grenade
Aux cent fleurs du mois de mai



Accueil     Chansons engagées     Haut de page