La Toupie  >  Biographies   >  Coluche

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Coluche


Humoriste et acteur français

1944 - 1986




Biographie de Coluche


Michel Colucci, orphelin de père à l'âge de trois ans, commence à travailler dès l'âge de 15 ans. En 1968, il devient chanteur ambulant. Avec le comédien Romain Bouteille, il joue au "Café de la gare" où de futurs artistes célèbres le rejoignent : Gérard Depardieu, Miou-Miou, Patrick Deweare, Renaud. Plus tard, avec des copains, il fonde la troupe "Le vrai chic parisien".

A partir de 1974, Coluche réalise ses premiers spectacles en solo et acquiert la notoriété à la télévision et à la radio avec ses sketches "C'est l'histoire d'un mec" et "Le Schmilblick". Il utilise son humour décapant pour remettre en question la morale, la religion et la politique et tous les travers de la société. De 1978 à 1979, il anime sur Europe N°1 l'émission "On n'est pas là pour se faire engueuler".

Coluche se porte candidat à l'élection présidentielle de 1981, avec pour programme, "Je vais foutre la merde".
"Je veux être le candidat des minorités. Et les minorités ajoutées les unes aux autres, ça fait quoi ? Je vous le donne en mille Emile !. Ca fait la majorité !"

Ayant atteint, selon les sondages, plus de dix pour cent des intentions de vote, il subit de fortes pressions qui le poussent à retirer sa candidature.

Au cinéma, Coluche interprète de nombreuses comédies (L'aile ou la cuisse, Le maître d'école, Deux heures moins le quart avant Jésus-Christ, Banzaï, Inspecteur la Bavure...) qui sont d'énormes succès populaires et il reçoit le César du meilleur acteur pour "Tchao Pantin" (1983).

En 1985, Coluche qui aime la provocation monte un faux mariage canular avec Thierry Le Luron,"pour le meilleur et pour le rire". La même année, il bat le record du kilomètre lancé à moto.

Révolté par la détresse de ceux qui souffrent de la précarité, Coluche se lance dans l'humanitaire en fondant les "Restos du cœur", en septembre 1985, dans le but de donner des repas aux sans-logis, en particulier pendant les mois d'hiver. Vingt ans après, la précarité n'a pas cessé de croître, comme le nombre de repas fournis par les "restos du cœur" (70 millions en 2005/2006).

Coluche meurt le 19 juin 1986 dans un accident de moto.



Accueil    Biographies    Haut de page