La Toupie  >  Biographies   >  Molière

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Molière


Dramaturge et comédien français

1622 - 1673



Biographie de Molière


Né à Paris, Jean-Baptiste Poquelin, qui prendra plus tard le nom de Molière, est le fils d'un riche tapissier du roi. Il perd sa mère à l'âge de dix ans. Après avoir suivi un enseignement au collège de Clermont (futur lycée Louis-le-Grand), il fait des études de droit à Orléans, qu'il abandonne en 1642 pour prendre la succession de son père dont il se sépare l'année suivante pour devenir comédien.

Avec sa maîtresse Madeleine Béjart, il crée la compagnie L'"Illustre-Théâtre" dont il est le directeur et prend le nom de Molière. Mais la troupe fait faillite, ce qui vaut à Molière d'être emprisonné en 1645 pendant quelques jours avant d'être libéré grâce à son père qui paie ses dettes. Avec la troupe de Charles Dufresne et quelques comédiens de L'Illustre-Théâtre, il part alors en Province où il reste jusqu'en 1658. A partir de 1655, il devient aussi auteur dramatique.

De retour à Paris en 1658, Molière remporte l'année suivante un brillant succès avec Les Précieuses ridicules. En 1661, il installe sa troupe au Palais royal. En 1662 il épouse l'actrice Armande Béjart, jeune soeur de Madeleine Béjart. Malgré son succès, L'École des femmes est accusée d'être une pièce irréligieuse et sera l'objet d'une longue polémique. La comédie Tartuffe, qui choque les catholiques, est interdite pendant plusieurs années à la demande de l'archevêque de Paris. En 1665, Molière, dont la troupe est soutenue financièrement par le roi Louis XIV, est nommé responsable des divertissements de la cour.

Molière se sépare d'Armande en 1666 et se réconcilie avec elle en 1672. Il écrit de nombreuses pièces dont des comédies-ballets avec le musicien et compositeur Jean-Baptiste Lully (1632-1687) comme Le Bourgeois gentilhomme et remporte de nombreux succès.

Molière meurt d'une hémorragie pulmonaire en février 1673 juste après la quatrième représentation du Malade imaginaire durant laquelle il ressent des douleurs en interprétant d'Argan, le rôle principal. Il est enterré au Père Lachaise, à Paris, à côté de Jean de la Fontaine.

Fin observateur de la société, Molière dépeint dans ses pièces les moeurs de son temps et plus particulièrement celles de la bourgeoisie dont il critique la prétention à devenir noble, la place des femmes et les mariages par intérêt. Il a créé toute une série de personnages emblématiques, passés à la postérité : Monsieur Jourdain, Harpagon, Alceste et Célimène, Tartuffe et Orgon, Dom Juan, Sganarelle, Argan le malade imaginaire.

Molière occupe une place très importante dans la littérature française dont il est l'un des piliers avec des oeuvres d'une grande variété qui ont fait sortir la comédie du genre mineur où elle se trouvait.

Quelques-unes de ses oeuvres théâtrales :
  • L'Étourdi (1655),
  • Le Dépit amoureux (1656)
  • Les Précieuses ridicules (1659),
  • Sganarelle ou le Cocu imaginaire (1660),
  • L'École des maris (1661),
  • L'École des femmes (1662),
  • La Critique de l'École des femmes (1663),
  • Le Mariage forcé (1664),
  • Tartuffe ou l'Imposteur (1664),
  • Dom Juan ou le Festin de pierre (1665),
  • L'Amour médecin (1665)
  • Le Misanthrope ou l'Atrabilaire amoureux (1666),
  • Le Médecin malgré lui (1666),
  • Amphitryon (1668),
  • George Dandin ou le Mari confondu (1668),
  • L'Avare (1668),
  • Le Bourgeois gentilhomme (1670),
  • Les Fourberies de Scapin (1671),
  • Les Femmes savantes (1672),
  • Le Malade imaginaire (1673).



Accueil    Biographies    Haut de page