La Toupie  >  Biographies   >  Eugène Ionesco

"Toupinoscope", les biographies de la Toupie



Eugène Ionesco


Dramaturge et écrivain
roumain et français

1909-1994



Biographie d'Eugène Ionesco


Eugène Ionesco est né à Slatina, en Roumanie, d'un père roumain juriste et d'une mère française, fille d'un ingénieur des chemins de fer. Sa famille émigre en France en 1913. Il écrit ses premiers textes dès l'âge de onze ans. Le divorce de ses parents en 1925 l'amène à retourner avec son père en Roumanie où il fait des études de lettres françaises à l'université de Bucarest. Ne s'entendant pas avec son père qui ne comprend pas son intérêt pour les lettres, il retourne vivre avec sa mère qui est revenue en Roumanie.

Il part en France en 1938 pour préparer sa thèse. Le déclenchement de la Seconde guerre mondiale l'oblige à rentrer en Roumanie où il restera jusqu'en 1942 avant de s'établir définitivement en France. Il obtient la nationalité française en 1950.

Eugène Ionesco présente sa première pièce, La Cantatrice chauve au théâtre des Noctambules en 1950. Malgré un échec, elle marque en profondeur le théâtre contemporain, par l'utilisation du non-sens et du grotesque comme levier satirique et métaphysique, faisant de lui le père d'un nouveau genre, le "théâtre de l'absurde", qu'il préfère qualifier d'"insolite". Reconnu pour son talent dès 1953, ce qui lui permet de vivre de ses pièces, il obtient la consécration en 1959 avec Rhinocéros, dénonciation de toutes les formes de totalitarisme.

Il est aussi l'auteur d'ouvrages sur le théâtre (Notes et contre notes). Il entre à l'Académie française en 1971. A la fin de sa vie, il s'essaie au roman et à l'autobiographie.


Quelques oeuvres :
  • La Cantatrice chauve (1950),
  • La Leçon (1950),
  • Les Chaises (1952),
  • Amédée ou comment s'en débarrasser (1953),
  • L'Impromptu de l'Alma (1956),
  • Rhinocéros (1959),
  • Tueur sans gages (1959)
  • Le Roi se meurt (1962),
  • Notes et Contre-notes (recueil d'articles et de conférences sur son théâtre, 1962),
  • La Soif et la Faim (1964),
  • Macbett (1972),
  • Ce formidable bordel ! (1973),
  • Le Solitaire (roman, 1973),
  • L'Homme aux valises (1975),
  • Voyage chez les morts (1980).



Accueil    Biographies    Haut de page