La Toupie  >  Dictionnaire  >  Pétition de principe

"Toupictionnaire" : le dictionnaire de politique


Pétition de principe



Définition de pétition de principe


Etymologie de pétition : du latin petitio, demande, requête, prière.

Etymologie de principe : du latin principium, commencement, début, origine, prélude, composé de primus, premier, et de capio, prendre, soit étymologiquement ce qui est pris en premier.

En logique, une pétition de principe est un raisonnement fallacieux, un sophisme, une illusion d'argumentation qui consiste à tenir pour vraie la proposition que l'on veut démontrer, en la présumant vraie dans l'une des prémisses (affirmation énoncée en support à la conclusion). La conclusion est alors donnée sans argument ni preuve.
Synonyme : argumentation circulaire.

Exemples de pétitions de principe :
  • "Si Dieu n'existait pas il serait imparfait, or Dieu est parfait... donc il existe."
    L'existence de Dieu que l'on veut prouver est affirmée dans la seconde prémisse avec l'attribut de la perfection. En outre, cela n'a aucun sens d'attribuer une qualité, ici l'imperfection (Cf. première prémisse), à quelque chose qui n'existe pas.

  • "J'ai vécu des expériences qui ne peuvent être considérées que comme paranormales, donc les phénomènes paranormaux existent."
    Le fait de dire dans la première proposition que des expériences vécues ne peuvent être que paranormales revient à affirmer sans preuve leur existence, affirmation reprise dans la conclusion. Il aurait d'abord fallu définir ce que sont les phénomènes paranormaux, puis prouver que les expériences vécues en faisaient partie.



Accueil     Dictionnaire     Haut de page