La Toupie  >  Eviter les pièges de la pensée > Biais cognitif

Eviter les pièges de la pensée : Les biais cognitifs


Biais cognitif




Un biais cognitif est une forme de pensée qui met en oeuvre de manière systématique des distorsions dans le traitement de l'information. Il correspond à une sorte de court-circuit mental qui assure un traitement immédiat des informations internes (notre mémoire) ou externes (notre environnent) dont nous disposons à un moment donné pour faire le plus rapidement possible une analyse de la situation qui soit cohérente avec notre vision du monde. Notre cerveau interprète notre environnement en le simplifiant et forme des stéréotypes, des préjugés, des croyances, des catégorisations qui servent à ordonner le monde qui nous entoure.

Les biais cognitifs qui sont, en général, inconscients peuvent conduire à des erreurs de perception, de raisonnements, d'évaluation, d'interprétation logique, de jugement, d'attention etc., à des comportements ou à des décisions inadaptés. Ils font l'objet de nombreuses recherches dans les sciences cognitives, psychologie cognitive et psychologie sociale notamment. Ces études ont permis d'identifier plusieurs dizaines de biais cognitifs dans de nombreux domaines : mémorisation, perception, statistiques, logique, causalité, relations sociales, etc.

Les biais cognitifs sont largement exploités dans certaines activités humaines pour doper les ventes, séduire voire tromper les clients ou ceux à qui elles s'adressent :
  • la publicité pour faire passer plus facilement les messages,
  • les sociétés de jeux de hasard qui profitent des biais liés à la méconnaissance des lois statistiques,
  • les médias pour attirer l'attention et rendre important ce qui ne l'est pas nécessairement,
  • la politique pour accroître l'efficacité des discours,
  • etc.

Certains de ces biais trouvent leur origine dans la préhistoire de l'humanité où ces raccourcis dans le traitement de l'information se révélaient efficaces pour la survie de l'homme dans le milieu naturel. Transportés jusqu'à nous par l'évolution humaine, ils se montrent souvent inadaptés au monde artificiel contemporain.

Le biais, qui a un caractère systématique, ne doit pas être confondu avec l'erreur qui est aléatoire.




Accueil     Les pièges de la pensée     Haut de page