La Toupie  >   Forum des Toupinautes   >   Hoax sur les impôts et réponse faite

  Forum des Toupinautes  


Hoax sur les impôts et réponse faite

Les impôts expliqués par un Prof....


Judpi - 2017-01-02 - 00:47



(Ce texte est extrait du forum : Rumeurs, hoax, fausses informations)


J'ai reçu, il y a quelques temps ce hoax, apparemment très fréquemment diffusé :

Les impôts expliqués par un Prof....
Le principe des impôts semble pouvoir s’expliquer par une logique assez simple. Mais beaucoup pourtant ne le saisissent toujours pas.
Comme c’est la saison des taxes, laissez-moi vous l’expliquer en des termes simples que tout le monde peut comprendre.

Imaginons que tous les jours, 10 amis se retrouvent pour boire une bière et que l’addition totale se monte à 100 euros. (Normalement, cela ferait 10 euros par personne). Mais nos dix amis décidèrent de payer cette facture selon une répartition qui s’inspire du calcul de l’impôt sur le revenu, ce qui donna ceci :
  • Les 4 premiers (les plus pauvres !?), ne paient rien.
  • Le cinquième paye 1 euros
  • Le sixième paye 3 euros
  • Le septième paye 7 euros
  • Le huitième paye 12 euros
  • Le neuvième paye 18 euros
  • Le dernier (le plus riche ?!) paye 59 euros.
Les dix hommes se retrouvèrent chaque jour pour boire leur bière et semblaient assez contents de leur arrangement !

Jusqu’au jour où le tenancier décida de leur faire une remise de fidélité !
"Comme vous êtes de bons clients, dit-il, j’ai décidé de vous faire une remise de 20 euros sur la facture totale. Vous ne payerez donc désormais vos 10 bières que 80 euros."
Le groupe décida de continuer à payer la nouvelle somme de la même façon qu’ils auraient payé leurs taxes.
Les quatre premiers continuèrent à boire gratuitement.
Mais comment les six autres, (les clients payants), allaient diviser les 20 euros de remise de façon équitable ?
Ils réalisèrent que 20 euros divisé par 6 faisaient 3.33 euros. Mais s’ils soustrayaient cette somme de leur partage alors le 5ème et 6ème homme devraient être payés pour boire leur bière.
Le tenancier du bar suggéra qu’il serait plus équitable de réduire l’addition de chacun d’un pourcentage du même ordre, il fit donc les calculs. Ce qui donna ceci :
  • Le 5ème homme, comme les quatre premiers ne paya plus rien. (un pauvre de plus ? Ndt)
  • Le 6ème paya 2 euros au lieu de 3 (33% de réduction)
  • Le 7ème paya 5 euros au lieu de 7 (28% de réduction)
  • Le 8ème paya 9 euros au lieu de 12 (25% de réduction)
  • Le 9ème paya 14 euros au lieu de 18 (22% de réduction)
  • Le 10ème paya 50 euros au lieu de 59 euros (16% de réduction)
Chacun des six "payants" paya moins qu’avant et les 4 premiers continuèrent à boire gratuitement. Mais une fois hors du bar, chacun compara son économie :
"J’ai seulement eu 1 euros sur les 20 euros de remise", dit le 6ème il désigna le 10ème "lui, il a eu 9 euros".
"Ouais ! dit le 5ème j’ai seulement eu 1 euros d’économie" "C’est vrai !" s’exclama le 7ème "pourquoi aurait- il 9 euros alors que je n’en ai eu que 2 ? Le plus riche a eu le plus gros de la réduction"> "Attendez une minute" cria le 1er homme, "nous quatre n’avons rien eu du tout nous. Le système exploite les pauvres!".
Les 9 hommes cernèrent le 10ème et l’insultèrent.
La nuit suivante le 10ème homme (le plus riche ?!) ne vint pas. Les neuf autres s’assirent et burent leur bière sans lui. Mais quand vint le moment de payer leur note ils découvrirent quelque chose d’important : ils n’avaient pas assez d’argent pour payer ne serait-ce que la moitié de l’addition !

Et cela, mes chers amis, est le strict reflet de notre système d’imposition.
Les gens qui payent le plus de taxes tirent le plus de bénéfice d’une réduction de taxe.
Taxez les plus fort accusez-les d’être riches et ils risquent de ne plus se montrer désormais. En fait ils vont boire à l’étranger...

Pour ceux qui ont compris, aucune explication n’est nécessaire. Pour ceux qui n’ont pas compris, aucune explication n’est possible.

Signé
David R. Kamerschen, Ph. D. Professeur d’économie




J'avais construit la réponse suivante que j'ai envoyée en retour à l'expéditeur :


Ils étaient 9 à boire leur bière, et le malaise
c'est que pour l'addition, il leur manquait du pèze
Comment faire pour se répartir la part de Blaise ?
Nous sommes perdus dit Nico, réduits à l'ascèse
il eût fallu qu'en toutes circonstances on lui plaise
et que face à toutes ses volontés on se taise
pour que parmi nous il ait pu être à son aise

Quoi ! La plus jeune prit la parole : Ken, une nantaise
mais de quel talent allons-nous manquer sans Blaise ?

C'est un créateur de richesses, et ça ça pèse !
répondit Nico, et son argent nous apaise ...

Créateur ? mais vous croyez à toutes ces foutaises !?
Ken s'était levée et avait poussé sa chaise
Gestionnaire pas plus, avec son attaché-case !
sa boîte ! il l'a héritée, en 96.
Son mérite ? C'est "j'hérite de ma grand-mère Thérèse".

La force, la richesse, c'est nous, les mains dans la glaise !
Son nouveau produit, qui l'a créé ? C'est Gomez !
et maintenant il est viré ! C'est pas d'la baise ?

Les heures pas déclarées, il fallait qu'on se taise !
et les aides de l'état, c'est avec notre pèze !
pour le bénéfice d'un seul, là y'a un malaise !
car le profit était que pour lui, anyways !
Crée-t-il en 3 minutes plus que toi en sept days ?
C'est notre sang et nos larmes qui génèrent la braise,
et 7 ans avant on ira au Père Lachaise !

Pour nous faire croire qu'eux seuls font tout, ils sont balèzes !
Foutaise, fadaises et communications qu'ils biaisent !
tous sans arrêt nous récitent la même catéchèse !
austérité et TINA comme seules hypothèses,
nous vantant des vertus de mafia calabraise.
Le résultat ? pas besoin d'avoir fait une thèse !
Il suffit d'aller voir vers le Péloponnèse !
Ce sont les pauvres qui meurent. La potion est mauvaise !
et les riches s'enrichissent : la victoire du "show-baise" !
Car ce monde appartient à ceux, ne vous déplaise,
dont les ouvriers se lèvent tôt, and everydays ;
mais s'ils sont grands c'est parce que nous sommes sur nos chaises !

Il est parti not'Blaise ? A filé à l'anglaise !
Comme l'autre, il a fui la fiscalité française
qui l'a pourtant tant aidé, entre parenthèses !
Il veut pt'être nous donner des cours de Marseillaise ! ...

A eux 9, ils ont remonté la boîte de Blaise,
avec leurs valeurs, et sans qu'aucun d'eux ne lèse
ni les autres, ni leurs clients tous devenus très-
heureux qu'on s'intéresse à eux, pas qu'à leur pèze.

Ils se retrouvaient toujours au "Corto Maltese",
autour d'une bière bien fraiche pour échanger leurs thèses
et changer le monde, pour qu'à nos enfants il plaise ! ...

En ce début d'année, essayons une synthèse :
De vos valeurs triez les bonnes et les mauvaises
Pensez et agissez, comme Héraclite d'Ephèse
ou tout autre pour éclairer toutes vos hypothèses.
Et que cette occasion soit pour vous la genèse
du meilleur de vous-même. Bonne année 2017.


Judpi, 2017-01-02



Accueil   "Forum des Toupinautes"   Haut de page